ActualitésRegulation

15 pays prévoient de lancer un système de surveillance pour la cryptomonnaie

Une quinzaine de gouvernements envisagent de mettre en place un système de surveillance visant à lutter contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la fraude sur le marché de la cryptomonnaie.

 

Le système, conçu par le Groupe d’action financière (GAFI), permettra de collecter et de partager des données personnelles sur les personnes effectuant des crypto-transactions, rapporte NikkeiAsia.

EDIT 13/08/19 à 11h20: Selon la presse spécialisée, le GAFI a récemment démenti être impliqué dans cette initiative.

Il aura pour but de lutter contre l’utilisation des cryptomonnaies comme Bitcoin à des fins illicites telles que le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la fraude.

Les 15 nations, dont Singapour et l’Australie, souhaitent créer de nouvelles mesures d’ici 2020 et, quelques années plus tard, lancer ce nouveau système de surveillance.

En juillet, le GAFI aurait également autorisé le Japon a développé un réseau international pour les paiements en cryptomonnaies afin de lutter plus efficacement contre le blanchiment de capitaux.

Le projet de cryptomonnaie de Facebook, Libra, préoccupe actuellement les politiques et régulateurs autour de la planète et pourrait accélérer la mise en place d’une réglementation à l’échelle mondiale pour cette nouvelle classe d’actifs.

> G7 Finances : “Pas de Libra tant qu’un cadre réglementaire n’a pas été défini”

> Le fisc britannique ferait pression sur des crypto-bourses pour traquer les fraudeurs

Crédit miniature : Caméra – Pixabay

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*