Accueil 5 actualités qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le monde des cryptos
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

5 actualités qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le monde des cryptos

David Rajaonary
actualité-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🚀. Après un trimestre incroyable de performance des prix, Bitcoin a pris une pause et stagne juste au-dessus des 29 000$. Les acheteurs ont trouvé une résistance la semaine passée, revenant du sommet hebdomadaire au-dessus de 31 000$, pour redescendre à un creux de 27 170$. Pas de correction brutale, la tendance initiée en ce début d’année reste à l’avantage des acheteurs !

Les 5 actualités de la semaine

 

1 – Les frais sur Bitcoin et Ethereum en forte hausse

Bitcoin

▶ L’information : Le prix moyen d’une transaction sur Bitcoin est actuellement de 7,05 dollars, soit une augmentation de 200% par rapport au début du mois. Sur Ethereum, une transaction coûte actuellement à 15,32 dollars (0,0081 ETH), soit une augmentation de 180% par rapport au début du mois.

▶ Pourquoi c’est important : La création en masse de tokens BRC-20 (nouveau standard de jetons liés à Ordinals) congestionne Bitcoin. Selon CryptoFees, les frais de transaction de Bitcoin payés aux mineurs ont dépassé ceux d’Uniswap et ont atteint une moyenne de 2,31 millions de dollars par semaine.

2 – Les volumes d’échange de bitcoins au comptant ont chuté de 65%

binance logo

▶ L’information : Le volume de négociation au comptant du bitcoin a chuté de plus de 10 millions de BTC en avril, par rapport à celui de mars. Cela représente une baisse de 265 milliards de dollars (données The Block).

▶ Pourquoi c’est important : Le coupable semble être Binance, qui a fermé son programme de trading “0 frais”. La décision de Binance a un impact important sur les teneurs de marché (“market makers”), dont les stratégies dépendent fortement du nombre de points qu’ils paient pour chaque transaction. La part de marché de Binance est tombée en dessous de 50% pour la première fois depuis juillet 2022.

3 – Coinbase lance un exchange international pour proposer le trading de dérivés

▶ L’information : Coinbase a lancé son exchange international, qui offre un accès direct à des produits qu’elle ne pouvait pas proposer via sa plateforme américaine : des contrats à terme perpétuels sur le bitcoin et l’ethereum. Ces “swaps” perpétuels sont réglés en USDC et réservés pour l’heure à des clients professionnels.

▶ Pourquoi c’est important : Coinbase cherchait des relais de croissance car elle était devenue trop dépendante des échanges au comptant sur le Bitcoin (55%) et Ethereum (45%).  Elle cherche aussi à se libérer du carcan réglementaire US.

4 – Le mème coin PEPE arrive sur Binance

pepe-coin-frog-shiba-doge

▶ L’information : La cryptomonnaies inspirée de “Pepe the Frog” a marqué un nouvel ATH et dépassé 1,2 milliard de dollars de capitalisation. Ce vendredi, Binance l’a même intégré à son catalogue, via les paires PEPE/USDT et PEPE/TUSD.

▶ Pourquoi c’est important : PEPE crée des fortunes mais aussi des déçus. Parfois les deux. Un investisseur a acheté pour 27 dollars de PEPE,  et il possède aujourd’hui 4 millions de dollars dans ce token. Petit hic : son wallet a été blacklisté par les développeurs de Pepe. Il ne peut donc pas vendre et récupérer ses 4 millions.

5- Le protocole Originals victime d’un bug inquiétant

ordinals-finance-vole-dollars

▶ L’information :  Le bug concerne la numérotation des NFT Ordinals. Ainsi un développeur a initié une transaction qui ne contenait pas de satoshi mais qui était considérée comme valide par le protocole Ordinals. Cela a eu pour effet de décaler le système de numérotation des NFTs Ordinals d’une unité !

▶ Pourquoi c’est important : Le créateur du protocole Ordinals, Casey Rodarmor, a proposé une solution qui consiste à mettre à jour le protocole, mais cela affecterait tous les NFTs créés. Le correctif nécessiterait de payer 10 000 satoshis en frais, non récupérables. Il faudrait aussi convaincre les mineurs d’inclure la transaction dans un bloc. Ce bug n’est pas le premier à affecter le protocole Ordinals. En avril, un autre bug avait exclu environ 1 200 inscriptions valides du réseau Bitcoin à cause d’un défaut d’indexation.

 

cryptonaute twitter

Autres nouvelles importantes

DCG. La maison-mère de Grayscale (qui gère la plus grosse fiducie Bitcoin) a publié un chiffre d’affaires en hausse de 63% au 1er trimestre 2023, à 180 millions de dollars.

GEMINI. Gemini avertit DCG d’un risque de défaut de 630 millions de dollars.

SOLANA. Solana, Algorand et Polygon ont attiré des investissements la semaine dernière, alors que les investisseurs ont retiré de l’argent de Bitcoin et d’Ethereum.

EIGENLAYER. Lancement d’un protocole basé sur Ethereum et qui permet de staker des ETH simultanément sur différents réseaux.

SUSHISWAP. Le protocole de DeFi lance 13 nouveaux pools de liquidité après avoir résolu ses problèmes de trésorerie et un hack en avril.

CASH APP. L’application d’investissement en bitcoin créée par Jack Dorsey a généré 2,16 milliards de chiffres d’affaires, dont 50 millions de bénéfices au 1er trimestre.

AVALANCHE. Le géant chinois Alibaba dévoile Cloudverse, plateforme de lancement d’espaces métavers hébergé par la blockchain Avalanche.

MINAGE. Le royaume du Bhoutan lève 500 millions de dollars pour exploiter le Bitcoin avec son énergie hydroélectrique abondante et peu chère.

OPENSEA. La valorisation de la plateforme d’échange de NFTs 🇺🇸 a été divisée par quatre, à “seulement” 3 milliards de dollars, selon le média The Information.

 

Le Point-marché de la semaine : Ethereum et Bitcoin, “sell in may and go away” ?

Graphique du BTC en Daily – Investing.com

Ce jeudi, le Bitcoin a fait son retour au-dessus de 29 000 $. Ce retour est en partie lié aux déboires en bourse de Pacwest, une banque régionale américaine dont le cours a perdu 52%. Toutefois, le BTC reste incapable de franchir les 30 000 malgré plusieurs catalyseurs concrets : faut-il vendre ?

▶ La tendance : Après avoir chuté pour démarrer la semaine, le BTC a donc passé le reste de la semaine de bureau à rebondir timidement. Il s’est contenté d’annuler les pertes de lundi. Le BTC profite de la crise bancaire américaine, mais uniquement en volumes pour le moment. Nous avons observé un nouveau record de transactions journalières à 682 281 tx lundi. Depuis le début de l’année, le réseau traitait en moyenne 250 000 tx journalières.

▶ La macroéconomie : la banque centrale US a annoncé une hausse de taux de 25 points de base (comme prévu). Elle a aussi suggéré qu’elle ne remontera plus ses taux pour l’instant. En temps normal, la perspective de la fin des hausses de taux de la Fed,aurait dû soutenir un beau rallye haussier du BTC. Cela n’a pas été le cas.

Ce vendredi a ensuite été l’occasion d’un très solide rapport NFP sur l’emploi US, avec des créations d’emplois et des salaires supérieurs aux attentes. Cela est de nature à alimenter l’inflation et donc une nouvelle hausse des taux. Là encore, le BTC a réagi très mollement.

▶ A quoi faut-il s’attendre pour la semaine à venir ? Au final, on peut s’inquiéter à court terme de l’absence de rallye du Bitcoin face à la perspective d’une pause de la Fed. Le Bitcoin n’a pas non plus réagi aussi fort qu’on le pensait à un autre catalyseur concret, à savoir les déboires de Pacwest. On peut y déceler un signal d’alerte quant au faut que les traders peinent (ou hésitent) à pousser BTC durablement au-dessus de 30 000 $. Il faut considérer un risque baissier à court terme sur la cryptomonnaie. Sur le long terme, en revanche, la tendance initiée en ce début d’année reste à l’avantage des acheteurs.

 

L’ICO de la semaine : AiDoge (AI), demandez à l’IA vos meilleurs mèmes

aidoge-crypto

Imaginez-vous en train de demander à une IA de dessiner un mème sur Elon Musk et le Dogecoin : “crée un mème montrant Elon Musk hilare à cause d’un nouveau pump du DOGE”.

AiDoge, c’est exactement ça, utiliser des algorithmes d’IA avancés pour créer des mèmes pertinents en fonction de “prompts” (consignes textuelles) simples fournis par l’utilisateur. Les aspects clés comprennent le générateur de memes alimenté par l’IA, les textes basés sur des mots-clés, et les tokens Ai pour acheter des crédits.

L’ICO d’AiDOGE a commencé le 23 avril 2023 et le prix du token est de 0,000026 $.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

 

Le projet de la semaine : SUI, une blockchain “dynamique”

Le secteur des blockchains “mères”, les fameux layer 1 (Ethereum, Avalanche, Solana, …), accueille un nouvel arrivant. SUI arrive avec une toute nouvelle proposition. Celle d’une blockchain dynamique : cela signifie que sur la blockchain SUI, les actifs numériques sont représentés par des objets qui ont leurs propres attributs et comportements.

Par exemple, un objet peut être un jeton, un NFT, un contrat intelligent ou une collection d’objets. Ces objets peuvent être créés, modifiés, transférés ou détruits par des transactions. Un fonctionnement jamais vu auparavant !

L’équipe est composée d’anciens employés de Meta (ex-Facebook), qui ont travaillé sur des projets blockchain tels que Novi Research, Diem (anciennement Libra) et le langage de programmation Move.o

Les types de projets qui seraient idéaux sur la blockchain Sui sont ceux qui nécessitent des actifs numériques complexes, évolutifs et interactifs. Par exemple :

  • Les jeux blockchain qui impliquent des NFTs évolutifs et personnalisables, tels que des personnages, des objets, des mondes ou des mécaniques de jeu.
  • Les applications de finance décentralisée (DeFi) qui utilisent des actifs synthétiques, des stablecoins, des jetons de gouvernance ou des protocoles de prêt.
  • Les applications de métavers qui permettent aux utilisateurs de créer, d’explorer et de partager des expériences virtuelles avec des objets numériques.
  • Les applications d’identité numérique qui permettent aux utilisateurs de gérer leurs données personnelles, leurs droits d’accès et leurs preuves d’authenticité.
  • Les applications d’économie circulaire qui permettent aux utilisateurs de suivre, de mesurer et d’échanger des ressources durables, telles que l’énergie, les déchets ou les émissions.

Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram