Accueil 5 crypto-monnaies populaires sur Twitter pour investir
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

5 crypto-monnaies populaires sur Twitter pour investir

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le rachat de Twitter par Elon Musk ne change (presque) rien. Twitter reste toujours, avec Discord, l’épicentre de la cryptosphère. Formidable source d’informations et d’opinions, grâce auquel on repère vite des pépites. Quand le sentiment sur une crypto émergente devient positif, il est bon de garder un œil dessus. Allons à la rencontre de 5 projets qui font parler d’eux.

Calvaria : Duels of Eternity (RIA)

prévente calvaria

Le projet

Calvaria : Duels of Eternity est un jeu de cartes à collectionner. Il reprend certaines mécaniques du jeu Hearthstone, le plus gros succès du genre (édité par l’américain Blizzard). Sauf que Calvaria aura une couche blockchain : il est hébergé sur Ethereum, et les cartes à jouer sont émises sous forme de NFT sur Polygon, une seconde couche d’Ethereum.

Tokenomique

Le jeu repose sur 2 tokens : le RIA et le eRIA (earned RIA).

Le RIA confère des propriétés de gouvernance. Il sera nécessaire d’avoir des RIA pour acheter certains actifs rares du jeu. Le eRIA est le token des récompenses versées pour les victoires dans les duels et les quêtes en solo.

150 millions de RIA des RIA sont en prévente depuis le 19 septembre. L’ICO se déroule sur calvaria.io. 1 RIA = 0,333 $ (payable en USDT ou ETH).

Notre avis

La version beta attendue pour début 2023 doit permettre de confirmer ce que le trailer a montré : le jeu est (très) beau. Assurément le play-to-earn à suivre dans le segment des TCG, où Gods Unchained sera son principal concurrent. 2 éléments nous amènent à retenir le RIA dans nos tokens les plus prometteurs.

D’abord parce que le marché des trading card games est énorme : ceux-ci rapportent chaque année 6 milliards $ aux éditeurs. Ensuite parce que Calvaria se donne toutes les chances pour conquérir le marché asiatique, le plus gros marché du gaming après celui des États-Unis. La version mobile du jeu est essentielle à ce succès.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

cryptonaute twitter

IMPT.io (IMPT)

Le projet

IMPT.io souhaite créer une plateforme d’échange de crédits carbone hébergée sur Ethereum. La plateforme comptera une plateforme de financement de projets environnementaux et une place de marché de type Shopify. L’utilisateur pourra acheter des tokens IMPT, puis financer un ou plusieurs projets éco-activistes certifiés avec ces tokens. En échange, il reçoit des crédits carbone, en fonction de l’importance de sa contribution et des réalisations du projet (1 crédit carbone = 1 tonne en équivalent CO2).

Parallèlement, il peut acheter divers produits sur la marketplace IMPT.io. Amazon fait partie des premiers marchands affiliés, 10 000 autres enseignes sont attendues. Chaque marchand vend, puis reverse une fraction de sa “marge” pour financer des projets environnementaux. En échange, il reçoit aussi des crédits carbone.

Tokenomique

Le jeton IMPT sera à la fois un jeton de gouvernance et un jeton utilitaire. Son offre : 3 milliards.

1,8 milliards de tokens (60 %) sont en prévente depuis le 29 septembre. L’ICO se déroule sur impt.io. 1 IMPT = 0,023 $ (payable en USDT ou ETH).

Notre avis

Plusieurs projets de tokenisation de crédits carbone existent déjà (dont KlimaDAO), mais présentent un intérêt limité pour les entreprises. Les idées de l’équipe IMPT.io sont intéressantes : il fallait les trouver ! En particulier l’idée de mettre en parallèle une plateforme de financement écologique et une marketplace où une partie des revenus des marchands est “automatiquement” investie dans ces mêmes projets écologiques.

Les idées séduisent visiblement, puisque la prévente a franchi le cap des 13 millions $ (l’objectif de collecte est de 40 millions $). Une prouesse dans le contexte actuel.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

RobotEra (TARO)

RobotEra

Le projet

RobotEra n’est pas sans rappeler le projet The Sandbox et Minecraft : deux mondes ouverts dans lesquels on acquiert des parcelles, pour y construire à volonté. Dans RobotEra, le joueur aura un robot pour avatar, vivant sur l’un des 7 continents de la planète Taro. Il y aura pour commencer 10 000 robots au format NFT.

Pour personnaliser son domaine, le joueur aura à sa disposition un éditeur de robots et un éditeur de terrains. Le jeu sera ouvert au public début 2023.

Tokenomique

Le jeton TARO sera à la fois un jeton de gouvernance et un jeton utilitaire. Son offre : 1,8 milliard.

270 millions de tokens (15 %) sont en prévente depuis le 9 novembre. L’ICO se déroule sur robotera.io. 1 TARO = 0,020 $ (payable en USDT ou ETH).

Notre avis

Fin juillet, Mojang Studios a banni les NFT et les éléments blockchain des serveurs Minecraft. Il n’est donc pas étonnant qu’un projet tel que RobotEra ait repris l’idée. D’autant que l’idée avait séduit et même suscité une réelle activité de développement autour de Minecraft.

RobotEra remet au centre du jeu la notion de propriété. En plus d’attester de la propriété d’une création, les tokens et les NFT permettront aussi de récompenser les joueurs qui s’impliquent réellement dans l’écosystème Taro. Tout le contraire d’un univers comme Minecraft, où les constructions des joueurs appartiennent à … l’éditeur. Celui-ci peut décider à tout moment de réduire de longs efforts à néant.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Dash 2 Trade (D2T)

Dash 2 Trade fait peau neuve !

Le projet

Dash 2 Trade ambitionne de fournir un “terminal Bloomberg des cryptos”. L’idée est de fournir un logiciel tout-en-un pour observer et trader les cryptomonnaies : informations de cours, données on-chain, sentiment de marché, analyse des ICOs en cours, etc. Le logiciel ne se contentera pas de fournir des données brutes, il “moulinera” aussi ces données pour fournir des signaux de trading. Il prévoit enfin un scoring de chaque ICO.

Une API permettra de connecter le logiciel à votre compte chez les principales plateformes d’échanges (Binance, Coinbase, KuCoin…).

Tokenomique

Le jeton D2T sera à la fois un jeton de gouvernance et un jeton utilitaire. Son offre : 3 milliards. L’ICO se déroule sur dash2trade.com. 1 D2T = 0,0513$ (payable en USDT ou ETH).

Notre avis

Dash 2 Trade met l’accent sur l’observation et l’analyse, plutôt que sur le trading automatisé. En cela il prend un virage différent par rapport aux logiciels concurrents Kryll et Quadency. Il évite de verser dans la sur-complexité, et cela peut être la clé de sa réussite auprès des profils débutants et intermédiaires.

La prévente est une opportunité d’accumuler quelques D2T. Vous paierez en effet votre (futur) abonnement mensuel en tokens D2T : Free (gratuit), Starter (420 D2T) et Premium (1000 D2T). Au prix du jeton, ce n’est pas très cher.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Ethereum 2.0 (ETH)

ethereum 2.0

Le projet

Est-il vraiment nécessaire de présenter Ethereum ? Parlons plutôt de la feuille de route qui reste à réaliser après son passage à la preuve d’enjeu (PoS) – une transition historique après 7 ans d’existence. Il reste cependant un certain nombre d’étapes techniques à franchir pour le réseau. Après The Merge, il y aura donc plusieurs séries d’évolutions surnommées respectivement The Surge, The Scourge, The Verge, The Purge et The Splurge.

Dans l’immédiat, The Surge verra une série de changements pour accroître drastiquement les performances du réseau. Il est question de franchir enfin les 100 000 transactions par seconde, mais d’abord sur les secondes couches (les “rollups”).

Tokenomique

Le jeton ETH est devenu déflationniste pour la toute première fois. Autrement dit, l’offre d’ETH se contracte enfin, grâce à des “burns” plus rapides que les émissions.

Notre avis

Les catastrophes du FTX Token (FTT) et de Solana (SOL), emportés par le chaos FTX, mettent en évidence l’importance des valeurs refuges Bitcoin et Ethereum. Plus que jamais, il est important de les considérer comme la base de tout portefeuille. Les OG (“Original gangsters”, les investisseurs crypto de la première heure) le répètent en boucle depuis quelques jours sur Twitter.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram