Accueil 7 actualités qui ont marqué le monde des cryptos cette semaine
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

7 actualités qui ont marqué le monde des cryptos cette semaine

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

actualite-crypto-cette-semaine-9
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🚀! Cette semaine, nous avons mis fin à un mois de février particulièrement intéressant pour les altcoins. Nous pensons en particulier aux jetons le domaine de la finance décentralisée (DeFi), dont une poignée a imprimé des performances notables : REN (+51%), REP (+55%), DYDX (+32) et YFI (+52%). Le BTC est en recul, battu en brèche par des mauvaises nouvelles. On vous résume tout cela.

  1. Les risques baissiers sur le BTC
  2. Silvergate Bank en perdition
  3. Binance et les 1,8 Mds de la discorde
  4. PSAN et enregistrement renforcé
  5. Solana de nouveau en panne
  6. Les fonds de Wormhole sur le retour
  7. L’ICO de la semaine

1 – Les risques baissiers du bitcoin augmentent

Ce vendredi a été le théâtre d’une forte chute pour le bitcoin : -6% en 45 minutes. Le week-end a été plutôt calme, le BTC se contentant de consolider les pertes de vendredi. Dans son retracement, le bitcoin a malheureusement cassé la ligne de tendance qui accompagnait sa progression depuis début 2023. Il est également repassé sous sa moyenne à 50 jours et sous les 23 000 dollars.

Ce qu'il faut retenir

▶ Le BTC a enregistré un creux à 22 000 dollars vendredi.

▶ Le principal catalyseur de la chute du BTC est la potentielle faillite de la banque crypto américaine Silvergate. Son action s’est écroulée de plus de 57% jeudi, après avoir annoncé qu’elle reportait la livraison de son rapport annuel à la SEC à plus tard.

▶ La pression des régulateurs reste également un facteur baissier pour le Bitcoin et les autres cryptomonnaies. Les banques HSBC et Nationwide ont annoncé la semaine dernière qu’elles interdiraient désormais d’investir sur le Bitcoin et autres cryptomonnaies avec leurs cartes de crédit, en raison d’avertissements de la FCA, le régulateur financier britannique.

▶ La perspective de voir la Fed remonter les taux plus haut et plus longtemps face à une inflation qui peine à être maitrisée d’après les dernières données disponibles, constitue également un facteur baissier pour le Bitcoin.

2 – Silvergate Bank  : la banque californienne en perdition

La principale banque de l’industrie crypto est dans la tourmente. La banque californienne inquiète après avoir repoussé de 2 semaines la publication de son rapport annuel pour “évaluer sa capacité à poursuivre son activité”. Il n’en fallait pas plus pour que les grands noms de l’écosystème lâchent la banque : Coinbase, Paxos, Circle … et que son cours en Bourse retombe verticalement.

silvergate-coinbase-circle-paxos

Ce qu'il faut retenir

▶ Les plateformes crypto n’ont pas d’agrément valable pour émettre de la monnaie numérique, elles ont donc besoin de banques agréées pour faire bouger les fonds à la demande des clients.

▶ Le marché s’inquiète de la solvabilité de Silvergate depuis la faillite retentissante de FTX en novembre dernier. La banque avait précédemment annoncé une perte de 1 milliard de dollars pour le 4ème trimestre 2022 et réduit ses effectifs de 40%.

▶ Silvergate fait depuis février l’objet d’une enquête du département de la Justice US pour ses relations avec FTX et son fonds spéculatif Alameda Research.

▶ Les clients quittent le navire en masse. Coinbase, Paxos, Circle, Crypto.com, Bitstamp et Gemini ont annoncé qu’ils coupaient les ponts avec Silvergate. Coinbase préfère désormais se tourner vers Signature Bank, l’ancienne banque de Binance.

cryptonaute twitter

3 – Binance : les 1,8 milliard de la discorde

Une activité suspecte sur les wallets de Binance. Un article explosif de Forbes met en lumière des mouvements de fonds suspects chez la plateforme, qui ne sont pas sans rappeler l’épisode FTX. L’échangeur n°1 aurait discrètement déplacé 1,8 milliard d’USDC. Les clients auraient été “invités à croire” qu’il s’agissait de garanties allouées aux jetons B-peg USDC, la version des stablecoins USDC sur la Binance Chain.

binance-dollar-trading-cz

Ce qu'il faut retenir

▶ Parmi les destinataires de ces fonds, on retrouve … Alameda Research, le fonds spéculatif fondé par Sam Bankman-Fried et au cœur du scandale FTX.

binance-ftx-voyager-alameda-research

▶ Durant décembre 2022, les USDC émis sur la Binance Chain l’auraient donc été sans qu’aucune garantie ne soit maintenue par Binance.

▶ Niant les allégations de Forbes, le responsable de la stratégie chez Binance a laissé entendre qu’il s’agissait d’activité normale et que la plateforme tenait deux registres différents pour suivre ses wallets

Pendant ce temps, la capitalisation du Binance USD (BUSD) est en chute libre. 6 milliards de dollars ont été retirés de son offre en circulation le mois dernier, après l’annonce d’un procès à venir de la SEC contre Paxos (émetteur du stablecoin).

busd

4 – PSAN : l’enregistrement renforcé définitivement adopté à l’Assemblée

Enfin ! A 109 voix contre 71, l’Assemblée nationale a entériné le nouveau régime pour les plateformes qui souhaiteront candidater pour le marché français. Un régime d’enregistrement “renforcé” qui prévoit une batterie de tests plus stricts pour encadrer les sociétés crypto en France, et qui entrera en vigueur à partir du mois de juillet.

psan-assemblée-législation

Ce qu'il faut retenir

▶ Après plusieurs semaines d’âpres débats, les parlementaires ont enfin validé le régime d’enregistrement “renforcé”, entériné par une Commission Mixe Paritaire (CMP) le 9 février dernier.

▶ L’amendement adopté (amendement n°61) impose un enregistrement “renforcé” des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN), avec des exigences moins contraignantes et moins coûteuses qu’un agrément.

▶ Pour rappel, le 24 janvier, les députés avaient rejeté un amendement au projet de loi Adaptation au droit de l’Union européenne qui souhaitait imposer l’obtention d’un agrément PSAN à toute plateforme crypto souhaitant proposer ses services en France.

L’amendement, jugé par trop punitif, avait été rejeté une première fois au profit de règles plus souples pour préserver la compétitivité de la France et une cohérence avec la future réglementation européenne MiCA.

5 – Solana : une autre panne inquiétante

Solana en panne, énième épisode. Cette fois, c’est à une panne de 19h que les utilisateurs ont eu droit lundi. Après que la blockchain ait subi une “dégradation significative de ses performances”, le réseau est entré dans un mode sans échec qui a interrompu la production des blocs. Les validateurs ont réussi à redémarrer la blockchain après 19h et 20mn.

blockchain-solana

Ce qu'il faut retenir

▶ L’équipe ne sait toujours pas ce qui a causé cette panne … mais de nombreux analystes soupçonnent à nouveau un afflux de transactions de robots, comme lors des (nombreuses) précédentes pannes du réseau :

  • 14 septembre 2021 (17 heures) : saturation de la blockchain par des bots, lançant jusqu’à 400 000 transactions par seconde.
  • 4 décembre 2021 (5 heures) : bug majeur du protocole, arrêtant la production des blocs au slot n° 53 180 900.
  • 4 janvier 2022 (7 heures) : attaque DDoS, origine inconnue à ce jour malgré de nombreuses théories sur Reddit.
  • 1er mai 2022 (7 heures) : nouvelle saturation de la blockchain par des bots, lançant jusqu’à 100 Gigabits de données par seconde.
  • 1er juin 2022 (4 heures) : échec de consensus dû à un bug.
  • 1er octobre 2022 (6 heures) : fork accidentel du protocole en raison d’une erreur de configuration d’un validateur.

▶ L’actualité de Solana est aussi marquée par la fermeture des ses magasins Solana Spaces à New York et Miami.

fermeture-magasin-solana

▶ La blockchain face aussi face à des accusations : selon Jito Labs, une société d’analyse blockchain, 30% du trafic sur Solana serait faux, alimenté par des robots de spam MEV profitant des frais de transaction ultra-faibles.

6 – Wormhole : le hacker se fait hacker à son tour

L’histoire de l’arroseur arrosé dans le web3. Le pont inter-blockchain (bridge) Wormhole avait été hacké en février 2022, avec le vol de 120 000 wETH (321 millions de dollars à l’époque). Mais des pirates éthiques ont réussi à tracer les cryptos du cyber-braqueur, et à lui subtiliser pas moins de 120 000 ETH, alors qu’il s’apprêtait à placer une grande part de son butin sur le protocole de DeFi Oasis.

Ce qu'il faut retenir

▶ L’attaque du bridge Wormhole constitue à ce jour l’un des plus importants hacks ayant affecté la finance décentralisée.

▶ Selon le blog officiel du protocole Oasis, des pirates éthiques (white hats) ont contacté l’équipe Oasis le 16 février, leur indiquant comment récupérer les fonds du pirate de Wormhole en tirant parti d’une “vulnérabilité jusque-là inconnue dans la conception de l’accès multisig administrateur”.

▶ Oasis fonctionne comme un agrégateur de protocoles DeFi, devenu autonome  de MakerDAO depuis l’été 2021.

▶ 5 jours après avoir été contactés par les white hats, Oasis a reçu une ordonnance de la Haute Cour d’Angleterre pour récupérer les cryptos du hacker de Wormhole.

▶ Oasis a donc utilisé son multisig pour induire le pirate en erreur à travers un contrat intelligent fictif, récupérant au passage l’équivalent de 225 millions de dollars. Les fonds ont été envoyés à un “tiers autorisé”, qui est probablement Jump Crypto, la société de capital-risque qui avait renfloué Wormhole l’an passé.

7 – L’ICO de la semaine : le jeu blockchain RobotEra

Bientôt 1 million de dollars collectés pour l’ICO du jeu blockchain RobotEra. RobotEra situe son action dans un métavers où les humains ont disparu au profit de robots à l’esprit humain. Chaque joueur y est donc représente par un robot-avatar unique, au format NFT. Les avatars sont chargés de collecter différentes ressources que vous pouvez acheter et échanger à l’aide du token TARO.

robotera-gaming-metaverse

D’autres bonnes nouvelles du réseau Ethereum

▶ Vous guidez votre robot-avatar à travers les contrées virutelles de la planète Taro. Il vous est possible d’acheter et de gérer des terrains, d’acquérir des ressources, etc.

▶ Pour accompagner votre robot-avatar dans ses quêtes, vous avez aussi la possibilité de créer des robots-compagnons, eux aussi des NFT.

▶ Le token TARO est la monnaie d’échange dans RobotEra. Il s’agit d’un token ERC-20 (émis sur Ethereum). C’est grâce au token TARO que vous pouvez acheter des biens, des services, des NFT bien sûr et des terrains.

▶ Pour avoir une chance d’explorer le monde de RobotEra lorsque le jeu sera opérationnel, il faut déjà posséder des tokens. Le prix actuel du TARO est de 0,020 dollar.

Autres actualités marquantes pour Cryptonautes 🚀

BUSD. La plateforme Coinbase a annoncé retirer le Binance USD (BUSD) de son catalogue d’actifs, préférant se tourner vers l’EUROC de Circle, adossé à l’euro.

NFT. Un investisseur NFT a vendu plus de 1000 NFT en 48h cette semaine. Le plus gros “dump” de NFT enregistré à ce jour.

NFT Bitcoin de YUGA. Les créateurs des Bored Ape Yacht Clubs, Yuga Labs, s’apprête à publier sa nouvelle collection de NFT sur Bitcoin. “TwelveFold” sera minté sur le protocole Ordinals.

UNITY. Le mastodonte des jeux en ligne traditionnels, avec ses 11 milliards de capitalisation boursière, propose désormais des outils blockchain pour les développeurs de jeux.

ROBINHOOD. Après Kraken, Binance, Gemini, c’est au tour du courtier Robinhood de faire face à la SEC (Securities and Exchange Commission) pour ses activités cryptos et une présumée vente de titres non enregistrés.

FTX. L’ancien responsable de l’ingénierie de la plateforme, Nishad Singh, plaide coupable de 6 chefs d’accusation, dont la fraude. Un accord semble être dans les tuyaux, permettant de réduire sa peine de prison en échange d’informations-clés pour l’accusation.

Le tweet de la semaine
Fil Twitter @lex_node

👉 Gabriel Shapiro

“Tout autre que Bitcoin” … Flattant les bitcoiners et au grand dam des autres, Gary Gensler a déclaré cette semaine au New York Magazine que tout autre crypto que le bitcoin, stablecoins compris, étaient des titres en vertu de la loi américaine. La twittosphère s’est rapidement déchaînée, entre mèmes et mentions du compte du président de la SEC …

 

La personnalité de la semaine
ZachXBT – Twitter

👉 ZachXBT (détective on-chain)

Le détective on-chain, héros de l’écosystème, a encore frappé. Cette semaine, la Police Nationale l’a même remercié pour avoir aidé à l’arrestation de 2 jeunes Français à l’origine du hack de Platypys (un protocole DeFi sur Avalanche).

ZachXBT est pour l’heure inconnu, mais ce qui est sûr c’est qu’il est la terreur des escrocs sur la blockchain. Les forces de l’ordre américaines lui rendent régulièrement hommage pour ses informations et son aide bénévoles, qui ont déjà permis de récupérer des dizaines de millions de dollars.

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram