Accueil Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

actualité-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🧑‍🚀, j’espère que vous allez bien. Cette semaine, on attendait une réponse du régulateur américain dans la demande d’ETF Bitcoin déposée par le fonds Ark Invest de Cathie Wood. Malheureusement, la SEC est venue doucher cet espoir en annonçant vendredi un report de sa décision de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. En attendant, plusieurs nouvelles intéressantes ont rythmé l’écosystème, je vous récapitule tout cela.

 

Les 7 actualités marquantes  de la semaine

 

1 – Sam Bankman-Fried repasse par la case prison

L’information : Le fondateur déchu de l’échange FTX dort en prison depuis vendredi. Un tribunal fédéral a révoqué sa liberté sous caution accordée en décembre 2022 contre une caution de 250 millions $. Le juge Lewis Kaplan lui reproche des écarts de conduite répétés. L’envoi de messages Signal à Ryne Miller (ancien conseil juridique de FTX et témoin-clé) dans ce qui semble être une tentative ratée de subornation. L’utilisation d’un VPN pour accéder à des serveurs aux Bahamas. Et surtout l’ouverture au New York Times du journal intime de son ex-petite amie et complice Caroline Ellison (ancienne PDG d’Alameda Research).

Pourquoi c’est important : 10 mois sont passés depuis la mise en faillite de FTX, et les anciens acolytes de “SBF” passent un à un des accords avec le redouté procureur fédéral Damian Williams. Gary Wang, Nishad Singh, Ryne Miller, Ryan Salamé et Caroline Ellison envisagent de plaider coupable en échange d’une peine plus clémente. La tâche s’annonce ardue pour Mark Cohen et ses assistants, qui ont défendu Ghislaine Maxwell dans l’affaire Epstein.

 

2 – PayPal lance son stablecoin PYUSD sur Ethereum

L’information : Paypal, géant des paiements en ligne, a lancé son propre stablecoin indexé sur le dollar. Celui-ci sera émis par Paxos Trust, qui a longtemps émis le BUSD (le stablecoin de Binance). Le PYUSD sera disponible uniquement pour les utilisateurs américains dans un premier temps. Il sera utilisé sur PayPal avant d’être disponible sur Venmo, l’application de paiement du groupe.

Pourquoi c’est important : Critiques, perplexité, moqueries. Pour de nombreux observateurs, le PYUSD n’apporte rien de nouveau ou d’innovant par rapport aux autres stablecoins existants, tels que USDC, DAI ou USDT. Pire, on soupçonne PayPal de lorgner uniquement les intérêts qui rémunérent généralement les réserves d’un stablecoin. Par exemple, Tether investit une bonne partie des milliards de dollars garantissant son USDT, dans des Bons du Trésor US à court terme, qui versent actuellement plus de 4%.

3 – Le réseau Base de Coinbase ouvre son réseau principal au public

L’information : Après plusieurs mois en test, Coinbase a déployé de manière officielle mercredi son réseau Base. Il s’agit d’un nouveau layer-2 (surcouche d’Ethereum), conçu à partir de la technologie de son concurrent Optimism. Un afflux conséquent de liquidités a été observé, puisque 115 millions $ circulent déjà sur les protocoles hébergés par le réseau.

Pourquoi c’est important : Les débuts sont encourageants pour ce réseau qui devrait permettre à Coinbase d’élargir son offre. Plusieurs grands noms de l’écosystème ont annoncé leur arrivée sur Base. Des acteurs-clés de la finance décentralisée (Uniswap, Chainlink), des poids lourds de l’univers BFT (Aragon, OpenSea) et une poignée de multinationales déjà actives sur le web3 (Coca-Cola, Atari, Showtime).

 

4 – Plus de 1200 comptes Bitcoin vulnérables

L’information : Une faille dans la bibliothèque Libbitcoin Explorer 3.x a permis à des pirates de deviner les clés privées des utilisateurs de Bitcoin et d’autres cryptomonnaies qui utilisent cette bibliothèque. Libbitcoin est un outil autrefois très utilisé dans la galaxie Bitcoin, notamment par les mineurs. On estime que les pirates ont volé plus de 900 000 $ en bitcoins. La faille porte le nom de “Milk Sad”, du nom du site sur lequel l’attaque avait pour la première fois été signalée en juillet.

Pourquoi c’est important : La faille est causée par le manque d’aléatoire dans le mécanisme de génération de clés du Libbitcoin Explorer, qui utilise le générateur de nombres pseudo-aléatoires avec 32 bits. Ainsi, un simple ordinateur gamer suffirait pour tester les combinaisons et craquer le mot de passe en une journée ! Plusieurs observateurs font également le lien avec les hackers nord-coréens (le collectif Lazarus), qui auraient compromis Libbitcoin pour dérober les BTC des plus anciens et importants détenteurs de BTC.

 

5 – Le statut PSAN de l’AMF évolue et converge vers le règlement MiCA

amf logo

L’information : Afin de préparer la transition vers le règlement MiCA, qui devrait entrer en vigueur en 2024, l’AMF a décidé de faire évoluer sa doctrine sur les PSAN, en renforçant les exigences applicables aux acteurs enregistrés. Extrait : “Dispositif de sécurité et de contrôle interne adéquat, dispositif de gestion des conflits d’intérêts, informations claires, exactes et non trompeuses (…)”

Pourquoi c’est important : Les nouvelles dispositions n’entreront en vigueur qu’en janvier 2024. Rappelons que l’enregistrement PSAN disparaîtra au profit de l’agrément PSAN en 2024. En effet, le règlement MiCA prévoit un agrément obligatoire pour tous les prestataires de services sur crypto-actifs (PSCA) qui fournissent leurs services dans l’Union européenne. Les exigences de cet agrément sont plus strictes et plus complètes que celles de l’enregistrement PSAN, notamment en matière de fonds propres.

 

6 – Fireblocks découvre des failles critiques dans 15 wallets

L’information : ce mercredi, Fireblocks a révélé avoir découvert une série de vulnérabilités, nommées “BitForge”, qui affectaient 15 wallets crypto utilisant la MPC (une méthode cryptographique qui permet de diviser une clé privée en plusieurs fragments, distribués entre différents participants, de sorte qu’aucun d’entre eux ne possède la clé entière). Selon Fireblocks, les vulnérabilités BitForge permettaient à un attaquant de reconstruire la clé privée complète et accéder aux fonds du wallet.

Pourquoi c’est important : Parmi les wallets crypto touchés, on trouve des noms connus comme Zengo, Binance, Coinbase WaaS, BitGo, Ledger Vault ou encore Curv. Fireblocks a contacté ces fournisseurs en avril pour leur signaler les failles et leur proposer des solutions. La plupart d’entre eux ont réagi rapidement et ont corrigé les vulnérabilités avant qu’elles ne soient rendues publiques. Aucun vol de fonds n’a été signalé à ce jour.

 

7 – Les inquiétudes sur l’insolvabilité d’Huobi grandissent

L’information : Lundi, plusieurs observateurs de la blockchain Ethereum ont signalé que des fonds (200 millions d’USDT et 5 000 ETH) ont été envoyés depuis une adresse liée à Justin Sun vers une adresse liée à Huobi. L’échange nie que les fonds proviennent de Sun. Sun a également nié que Huobi soit insolvable et a affirmé que la plateforme continuait à se développer malgré les difficultés.

Pourquoi c’est important : Huobi est une plateforme d’échange de cryptomonnaies basée aux Seychelles, qui est la 10ème plus grande au monde en termes de volume de transactions. L’inquiétude sur Huobi monte, et l’échange fait l’objet d’un suivi minutieux par la communauté – notamment par l’investisseur américain Adam Cochran, dont les analyses sont très suivies sur X / Twitter.

 

cryptonaute twitter

Autres nouvelles importantes

VISA. Le géant de paiement teste une solution pour permettre à  envoyer des transactions sur Ethereum en payant les frais de gaz par carte bancaire.

AAVE. 2 propositions ont été votées pour gérer le risque de liquidation lié à l’emprunt considérable du patron de Curve, Michael Egorov, et désactiver l’emprunt à partir de jetons CRV.

AAVE (encore). PeckShield a découvert une attaque sur le service Aave’s Earning Farm, avec un 287.000 $ perdus.

MAPLE FINANCE. Maple Finance ouvre un pool de liquidités basé sur les bons du Trésor US, avec un rendement de 4,67% et uniquement pour les investisseurs institutionnels.

BINANCE. Binance est maintenant entièrement régulé au Salvador, le premier pays ayant légalisé le Bitcoin. Binance a obtenu la licence Bitcoin Services Provider (BSP) de la banque centrale salvadorienne.

ETF BITCOIN. La SEC repousse de plusieurs semaines sa réponse à la demande d’ETF Bitcoin spot déposée par le fonds Ark Invest.

 

Le point marché de la semaine : Bitcoin dans la torpeur de l’été

La tendance : Du léger mieux, mais toujours cet obstacle des 30.000 $. Le bitcoin a démarré la semaine sur les 29.000 $, a marqué un sommet à 30.210 $ avant de corriger. Le prix du BTC resté dans une fourchette étroite, consolidant les gains réalisés à la mi-juillet. Aucune nouvelle spécifique n’a réussi à faire bouger le marché crypto. Doit-on l’attribuer à la torpeur de l’été ?

Graphique journalier du bitcoin en dollars – Zonebourse

Les faiseurs de marché semblent en tout cas se désintéresser des cryptos : la volatilité du BTC vient de marquer un plus bas historique. Traduction : l’écart entre son plus-haut et son plus-bas de 30j n’a jamais été aussi faible, tombant en-deçà des niveaux de 2019 (lorsque le bitcoin était repassé sous les 3.000 $) et de 2022 (repassé sous les 15.000 $).

La macroéconomie : On attendait un dollar faiblissant à la suite des données de l’inflation US. Qui dit dollar faible, dit bonnes nouvelles pour la paire BTC/USD. L’inflation américaine a surpris en affichant un indice des prix à la consommation (CPI) en hausse de 0,2% sur un mois et de 3,2% sur un an, contrairement aux 3,3% anticipés.

Au lieu d’être sanctionné par les marchés, le dollar s’est renforcé. On note plusieurs tendances :

  • Les taux d’intérêt à court terme ont baissé, revenant sur 4,73% pour les Bons du Trésor US à 2 ans,
  • La Réserve Fédérale US a maintenu un discours neutre, indiquant que sa politique monétaire avait “encore beaucoup de travail à faire”

La tendance à suivre : Le seuil des 29.000 $ fait toujours office de support immédiat. À la hausse, on surveillera les 31.000 $ comme résistance immédiate, avant les 31.800 $ qui représentent le sommet annuel. Aucun signal n’invite à se positionner ni à l’achat ni à la vente sur le Bitcoin dans l’immédiat.

 

Le pouls du marché NFT : les collections phares migrent vers Ethereum

Cette semaine, le capitalisation des NFT est passée de 8,87 millions d’ETH à 8,59 millions. Cela représente un repli de 3,15%.

Voici les collections les plus activement tradées depuis lundi :

Top 5 des collections par volume d’échange – Pro.opensea.io

L’évènement de la semaine concerne la collection y00ts et sa migration vers Ethereum.

y00ts était autrefois une collection NFT emblématique de Solana, avant de la lâcher pour Polygon (décembre 2022). Dans l’opération, la communauté y00ts avait empoché une généreuse subvention de 3 millions $ de Polygon 😁 … Et là, surprise, y00ts abandonne à son tour Polygon et passe sur Ethereum, non sans avoir remboursé les deniers qui lui avaient été alloués.

L’objectif ? “Réunir les communautés y00ts et DeGods”, y00ts étant une collection “fille” de la collection DeGods. En effet, DeGods avait également lâché Solana pour migrer vers Ethereum fin 2022 (créée par le fantasque Rohun “Frank” Vora et sa startup DeLabs basée à Los Angeles, DeGods se présente comme une collection de 10 000 portraits de dieux numériques)

Petite note sur les migrations récentes des grandes collections vers Ethereum :

🗓️ Avril 2023 – DeGods (de Solana vers Ethereum)

🗓️ Août 2023 – y00ts (de Polygon vers Ethereum)

🗓️ Août 2023 – Canto Longnecks (de Canto vers Ethereum). Canto Longnecks est une collection de 10 000 portraits d’animaux aux longs cous, inspirés par le roman Le Chant du monde de Jean Giono.

 

La prévente de la semaine : Chimpzee (CHMPZ)

chimpzee cnaute

Chimpzee est un projet crypto qui allie le divertissement, la rentabilité et l’engagement écologique. Il utilise la blockchain pour financer des actions en faveur de la protection de l’environnement et de la faune, tout en récompensant ses utilisateurs avec des jetons CHMPZ. Voici comment fonctionne ce projet innovant, qui se présente comme le premier écosystème crypto-écologique.

Le projet repose sur quatre piliers :

Le jeton CHMPZ, qui est la monnaie du projet et qui permet de payer, de recevoir et de donner au sein de la plateforme. Le jeton CHMPZ est basé sur le réseau Binance Smart Chain (BSC), qui offre des transactions rapides et peu coûteuses.

Le shop-to-earn, qui est la boutique en ligne de Chimpzee où les utilisateurs peuvent acheter et vendre des produits dérivés liés au projet, comme des vêtements, des accessoires ou des objets de décoration. Une partie des revenus du shop-to-earn est reversée aux détenteurs de jetons CHMPZ et aux associations partenaires du projet.

Le trade-to-earn, qui est le marché des actifs non fongibles (NFT) du projet, dédié à l’univers de l’environnement et de la faune. Les utilisateurs peuvent créer, acheter et vendre des NFT représentant des animaux, des paysages ou des scènes écologiques. Une partie des profits du trade-to-earn est également distribuée aux détenteurs de jetons CHMPZ et aux organismes caritatifs.

▶ Le play-to-earn, qui est le jeu vidéo du projet intitulé “Zero Tolerance”. Il s’agit d’un jeu d’action-aventure en 3D qui met en scène un chimpanzé nommé Chimpzee qui doit sauver son habitat menacé par les braconniers et les pollueurs. Le jeu permet aux utilisateurs de gagner des jetons CHMPZ en accomplissant des missions et en explorant le monde virtuel.

Chimpzee s’est engagé à faire des dons réguliers à des organisations reconnues qui œuvrent pour la protection de l’environnement et de la faune, telles que la WILD Foundation, le World Wildlife Fund, la Rainforest Trust, etc. Chimpzee a déjà fait plusieurs dons importants, comme 20 000 $ pour sauver le jaguar noir, 15 000 $ pour sauver les éléphants, ou encore la plantation de 21 200 arbres en Amérique latine.

La prévente du projet Chimpzee a commencé le 1er juillet et se terminera le 31 août. Pour participer, il faut se rendre sur https://www.chimpzee.io/ connecter un portefeuille crypto compatible avec le réseau BSC, comme MetaMask, Trust Wallet, Binance Chain Wallet, etc.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Sur le même sujet :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram