Accueil Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

actualité-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🧑‍🚀. Il ne vous aura pas échappé que cette semaine (et pour les cinq prochaines), le web3 est resté suspendu au procès de Sam Bankman-Fried ⚖️, le fondateur déchu de la plateforme FTX et du fonds spéculatif Alameda Research. Et la saga judiciaire a démarré fort, avec le témoignage à charge de Gary Wang, longtemps ami intime de l’accusé et avec qui il a cofondé la bourse crypto – en prenant en charge toute la partie technique.

A tête reposée, on revient sur les premiers jours du procès et d’autres actualités marquantes qui vous ont peut-être échappé 🙂

Sommaire

 

Les 7 actualités marquantes de la semaine 🗞️

 

1. Le procès de Sam Bankman-Fried s’est ouvert à Manhattan

L’information : le procès de l’affaire FTX – Alameda Research s’est ouvert mardi 3 octobre avec la sélection des 12 jurés et de leurs 6 suppléants. L’ancien milliardaire, aujourd’hui âgé de 31 ans, est apparu avec les cheveux courts, un costume gris et une chemise rayée. Bien loin de l’attirail débraillé qu’on lui connaissait, cheveux hirsutes et t-shirt mal repassé. Les 7 chefs d’accusation pourraient lui valoir jusqu’à 115 années à l’ombre.

Pourquoi c’est important : l’affaire est déjà historique pour un secteur plusieurs fois marqué par la fraude (Bitconnect, OneCoin) et les effondrements retentissants (Mt. Gox, Terra-Luna, Silvergate Bank, Three Arrows Capital, …). L’ampleur des pertes subies par les investisseurs, les sociétés de capital-risque et les clients – plus de 10 milliards de dollars – rappelle l’affaire Madoff et le scandale Theranos 🚨

 

2. Et si les clients de FTX étaient remboursés à 100% grâce à un actif-clé du groupe ?

L’information : Un investissement réalisé par FTX avant sa faillite fait renaître l’espoir chez les créanciers et clients. La startup spécialisée dans l’IA, baptisée Anthropic, a vu sa valeur multipliée par 8, poussée par un investissement du géant Amazon (1,25 milliard). La valeur de la participation de FTX pourrait donc passer de 500 millions à près de 4,5 milliards de dollars !

Pourquoi c’est important : La pépite de l’IA n’est pas encore cotée, mais elle compte lever 2 milliards de dollars au cours d’un nouveau tour de table, pour une valorisation proche de 30 milliards ! FTX pourrait décider de revendre ses parts aux investisseurs arrivants, ou à Google qui détient déjà 10% du capital depuis l’été 2022 💰

 

3. Binance aurait floué les investisseurs de son ICO selon Forbes

Logo Binance

L’information : Dans un article très affirmatif, Forbes révèle que Binance n’a distribué que 10,78 millions de BNB aux investisseurs de l’ICO, au lieu des 100 millions qu’il avait annoncés. De plus, l’ICO n’aurait levé que près de 5 millions de dollars, bien loin des 15 millions comme le prétendait son patron, Changpeng Zhao.

Pourquoi c’est important : Binance se serait donc accaparé l’essentiel des BNB. L’enquête on-chain soutient que Binance contrôlerait aujourd’hui 76% de l’offre totale du jeton (117 millions de BNB), soit près de 25 milliards de dollars. Des capitaux que la plateforme aurait largement mobilisés pour investir dans l’écosystème crypto et s’y tailler une position dominante 👑

 

4. Ledger taille dans ses effectifs et annonce le départ de son cofondateur

Ledger logo

L’information : Environ 90 salariés sont concernés, sur les 750 que compte la société. Le plan social redessine l’organigramme, qui a vu le départ de deux figures historiques : Nicolas Bacca (cofondateur) la semaine passée et Jean-Michel Pailhon (directeur financier) en décembre dernier.

Pourquoi c’est important : le champion de la sécurisation des crypto-actifs n’échappe pas au marché baissier. Il paie aussi le lancement controversé de son service Recover (conservation des clés privées à l’aide d’un service tiers) et les retards importants dans la livraison du Stax (son nouveau wallet) qui devait pourtant être commercialisé mi-mars ⏰.

 

5. Finary lance une offre d’achat crypto en DCA avec Bitstamp

L’information : La fintech parisienne, ajoute les “plans d’investissement programmé” à appli mobile de suivi et gestion de patrimoine. L’idée est de définir des achats récurrents en choisissant parmi 14 cryptomonnaies différentes. Exemple : investir 100 euros par mois dans Bitcoin et Ethereum.

Pourquoi c’est important : Finary s’associe avec la bourse crypto Bitstamp récemment enregistrée PSAN en France. Avec des frais de 0,99% par ordre, elle revendique les “frais les plus bas du marché pour un DCA automatique et régulé en France”. Elle n’est pas la seule sur ce créneau car Binance et Bitstack proposent la même fonctionnalité 📱

 

6. L’euro numérique de détail pourrait être abandonné au profit d’un euro “de gros”

L’information : Lors d’une conférence donnée ce mardi 3 octobre, le Gouverneur de la Banque de France a expliqué qu’un euro numérique n’était pas la seule option sur la table. Un euro numérique “de gros”, autrement dit réservé aux banques primaires et acteurs des marchés de capitaux, sera testé dans les semaines à venir.

Pourquoi c’est important : La conférence est intéressante car un accent a été mis sur la convergence entre les actifs financiers réels tokénisés (ex : obligations et titres financiers) et les MNBC (l’euro numérique). Mal accueilli par le public et les banques elles-mêmes, l’euro numérique de détail semble s’éloigner.

 

7. StarkWare repousse le déblocage des jetons STRK de cinq mois

L’information : Mauvaise nouvelle pour les détenteurs de jetons STRK. Ils devront attendre le 15 avril 2024 avant de pouvoir utiliser ou vendre leurs jetons, alors que le déblocage était initialement prévu au 29 novembre. La startup israélienne a indiqué qu’elle souhaitait plutôt se concentrer sur le développement de sa blockchain StarkNet (un Layer-2 d’Ethereum).

Pourquoi c’est important : Comme nous l’expliquons dans notre dossier de la semaine passée (Layer 2 : comment profiter des airdrops), le jeton STRK est en réalité créé depuis le 16 novembre 2022 sur le réseau principal Ethereum. Cependant, les jetons ne sont pas encore en vente, car la Fondation indiquait qu’elle réfléchissait au meilleur mécanisme pour  leur distribution 🛠️

 

cryptonaute twitter

Autres actualités importantes 📰

FTX. De nouveaux mouvements ont été observé sur le portefeuille du hacker qui avait dérobé plus de 450 millions de dollars en crypto le jour de la faillite de la plateforme.

AVALANCHE. Le réseau Avalanche enregistre un bond de ses volumes grâce au succès de Stars Arena, une appli sociale semblable à friend.tech.

ETF ETHEREUM. Lancement mitigé pour les ETF Ethereum aux Etats-Unis, avec des volumes quotidiens ne dépassant pas 2 millions de dollars.

BRESIL. Le Brésil utilisera la blockchain pour de nouvelles cartes d’identité associées à un double numérique sur la blockchain privée baptisée b-Cadastros.

TOKENISATION. UBS Asset Management a lancé un fonds d’investissement tokénisé sur Ethereum en partenariat avec l’autorité des marchés de Singapour.

TERRA/LUNA. La SEC révèle des échanges de messages entre Do Kwon et Daniel Chin discutant de fausses transactions sur le LUNA pour en gonfler artificiellement le volume de trading.

KRAKEN. La bourse crypto américaine continue sa percée en Europe et rachète l’exchange irlandais BCM.

 

Le focus : les temps forts du procès de Sam Bankman-Fried ⚖️

Image Reuters

Ouverture du procès :

  • Le procès s’est ouvert avec 7 chefs d’accusations  contre SBF, dont la fraude pour au moins 10 milliards de dollars de dépôts clients.

Déclarations d’ouverture :

  • L’accusation (le procureur Thane Rehn) a dépeint un empire financier “construit sur des mensonges” depuis 2019, et le vol sans limite des fonds des clients.
  • La défense (l’avocat Mark Cohen) a présenté Bankman-Fried comme un entrepreneur ambitieux mais négligent, dépassé par le succès, mais qui n’avait jamais eu l’intention de frauder quiconque.​

Témoignages-clés : 

  • Un ancien employé (le développeur Adam Yedidia) a expliqué que SBF était préoccupé par les dettes d’Alameda Research envers FTX quelques mois avant l’effondrement de l’échange.
  • Un capital-risqueur (Matt Huang de Paradigm) a expliqué avoir été floué par les chiffres avantageux présentés par SBF, ne craignant à aucun moment le mélange des fonds entre FTX et Alameda Research.

Témoignage du cofondateur :

  • Le cofondateur de FTX, Gary Wang, a expliqué comment SBF lui aurait demandé de modifier le code logiciel de la bourse crypto pour permettre à Alameda d’y retirer des fonds illimités.
  • Il a également expliqué comment SBF et lui avaient organisé la gestion des portefeuilles chez FTX et toute la communication mensongère au public.

Sélection du jury :

  • La sélection du jury a débuté mardi. 12 jurés et 6 suppléants. 3 jurés se sont récusés car ils ont indiqué avoir perdu une partie de leur épargne, directement ou par le biais d’un proche, dans la faillite de FTX.

 

Le point marché de la semaine : Bitcoin, sept mois sous les 30.000 dollars 🪙

Graphique journalier du bitcoin en dollars – zonebourse.com

L’évolution du BTC : Le bitcoin gagne 3,7% depuis lundi et revient se positionner autour des 27.900 dollars après avoir buté contre les 28.000 dollars en fin de semaine dernière. Une progression qui contraste avec l’ether qui, de son côté, recule assez nettement vers les 1.640 dollars, perdant plus de 2,10%.

La tendance : Cela fait maintenant sept mois, plus précisément depuis la mi-mars, que le bitcoin évolue dans un range compris entre 25.000 et 30.000 dollars. La crypto reine ne donne aucune direction claire aux acteurs du marché, et les catalyseurs attendus tardent à arriver :

  • La clarification réglementaire de l’autre côté de l’Atlantique, donnant un cadre juridique précis aux acteurs de l’industrie,
  • L’approbation des ETF Bitcoin spot (physiques) par la SEC, déclenchant un afflux potentiel de près de 650 milliards,
  • La décrue des taux directeurs de la FED, et le retour de l’appétit des marchés pour les actifs risqués,

Les cryptos de la semaine : Trois jetons se sont montrés particulièrement intéressants ces derniers jours :

  • Render (RNDR) +22% à plus de 1,85 dollar.
  • Trust Wallet token (TWT) +18% à plus de 0,90 dollar.
  • Avalanche (AVAX) +14% à plus de 10 dollars.

👉 A lire : Avalanche (AVAX) continue d’exploser cette semaine

 

Le pouls du marché NFT 🎨

L’évolution des NFT : La capitalisation des collections NFT a repris du poil de la bête cette semaine. Elle est passée de 6,18 millions d’ETH à 7,09 millions d’ETH, soit une reprise de plus de 14%. Un petit point sur les collections les plus actives :

Les sept collections de NFT avec le meilleur volume d’échanges cette semaine : les BAYC toujours en tête avec plus de 4400 ETH échangés

L’évènement de la semaine concerne le lancement d’OpenSea Studio par le géant des NFT OpenSea, en perte de vitesse depuis quelques mois face à des concurrents aux dents longues (Blur).

opensea logo

L’information : OpenSea Studio est un espace sans code qui permet aux artistes et aux amateurs de créer et de gérer leurs propres NFT sur leurs propres contrats intelligents indépendants. Le système d’OpenSea permettra aussi aux collectionneurs d’acheter des NFT avec une carte de crédit ou de débit, ce qui rend la plateforme plus accessible.

Pourquoi c’est important : Avant, les artistes sur OpenSea créaient leurs NFT dans un contrat intelligent “partagé” avec d’autres. L’arrivée d’OpenSea Studio marque un changement vers des contrats intelligents appartenant aux créateurs et créés et gérés par collection, un modèle popularisé par Manifold ces dernières années.

Comment utiliser OpenSea Studio : Il faudra accéder à opensea.io/studio en fournissant une signature de vérification avec votre portefeuille 📝 . Cela vous emmènera à l’interface opensea.io/studio/create où vous pourrez déployez votre contrat intelligent 💻. Là, vous pourrez créer une collection de NFT (pour un lancement communautaire) ou créer seulement un nombre spécifique de NFT, à transférer directement sur votre portefeuille.

 

L’ICO à surveiller : Bitcoin Minetrix (BTCMTX) dépasse les 600.000 dollars 🔍

Bitcoin Minetrix ($BTCMTX) - Logo - Frax Share Crypto Avis

Le projet : Bitcoin Minetrix est un projet de ferme de minage. L’idée est qu’ils peuvent obtenir des récompenses en BTC sans avoir besoin de matériel coûteux et énergivore. Pour cela, ils ahcètent des jetons BTCMTX, génèrent des crédits de minage, qu’ils peuvent utiliser pour acheter de la puissance de minage.

Le jeton BTCMTX : c’est uniquement grâce au jeton BTCMTX que l’on peut acheter de la puissance de minage. Pour cela, il faut impérativement les “staker” via une appli mobile dédiée. L’utilisateur empoche alors deux sources de revenus :

  • les récompenses en BTC, issues du minage,
  • les récompenses en BTCMTX, issues du staking,

Comment participer : l’ICO se déroule sur le site officiel du projet, où vous pourrez examiner de plus près son whitepaper.

Chaque jeton BTCMTX coûte 0,011 dollar. Vous pouvez payer votre achat en ETH, en BNB ou USDT, par le biais d’un portefeuille Metamask ou Wallet Connect.

👉 A lire : Bitcoin Minetrix : comment acheter le token $BTCMTX en prévente

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Sur le même sujet :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram