Accueil Le gouvernement français aurait un double discours à propos des cryptos selon l’Adan
Actualités Crypto-monnaies, Opinion, Toute l'actualité

Le gouvernement français aurait un double discours à propos des cryptos selon l’Adan

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Pour l’Adan, une association en faveur du développement des actifs numériques, le gouvernement français n’est pas clair sur les cryptos. Ces derniers dénoncent certaines actions en défaveur de la crypto qui ne passent pas. Il faut dire que tous les récents événements comme FTX et la règlementation forte enclenchée par certains autres pays font monter les tensions.

Et cela, les amateurs de cryptos le savent bien. Cette nouvelle semble d’ailleurs ne pas étonner la communauté crypto française. Mais alors, quels sont ces propos “mensongers” que le gouvernement français auraient divulgué à propos des monnaies numériques ? Nous vous en disons plus au cours de cet article.

La France a un double discours sur les cryptos selon l’Adan

C’est sur leur compte Twitter que l’association aura mis en avant sa critique épicée à propos de la France. Car si le gouvernement se vante d’être à la pointe dans le domaine des cryptos, celle-ci dénonce un manque d’actions notable.

Une position d’autant plus farfelue de la part du gouvernement lorsque l’on regarde les réticences fortes de la Banque Centrale Européenne à implémenter les monnaies numériques dans le système financier du continent. Aux dernières nouvelles, seul Paypal aura réussi à faire une percée en permettant à ses utilisateurs de posséder et d’échanger de la cryptomonnaie sur leur portefeuille, mais seulement au Luxembourg.

Pour mettre au grand jour cet état de fait, l’association a publié récemment un long thread expliquant la situation. Pour eux, la France met tous les moyens qu’elle a en œuvre pour mettre à terre les cryptos et renonce alors à promouvoir les cryptos sur son territoire.

Et on peut comprendre la colère de l’association, lorsque l’on regarde la dernière mesure de l’Union européenne à propos des cryptos.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Le Conseil européen va vérifier toute transaction au-delà de 1 000 euros avec les cryptos

Le Conseil européen vient de nous gratifier d’une nouvelle mesure censée favoriser la lutte contre le blanchiment d’argent. Elle prévoit que tout transfert de cryptos pour un montant de plus de 1 000 euros sera soumis à une due diligence de la part des autorités.

Cette nouvelle sonne davantage comme une restriction pour bon nombre d’investisseurs et amateurs de cryptos. Cette mesure concernera essentiellement les plateformes d’échanges qui semblent de plus en plus étouffées par les contrôles, partout dans le monde.

Sur ce sujet, différents ministres financiers déclarent :

Essayer de rester anonyme lors de l’achat ou de la vente de crypto-monnaies deviendra beaucoup plus difficile.

Des pays comme le Portugal prévoient d’ailleurs de lourdes taxes à hauteur de 28 % pour les gains en crypto court terme. Le pays avait pourtant une excellente fiscalité en matière de crypto en ne taxant pas du tout les gains depuis l’année 2018.

Les restrictions se multiplient au-delà du cercle européen

Ces restrictions ne sont pas du simple fait de l’UE, mais la tendance est globale. Au Japon, le FSA prévoit de réglementer plus durement les stablecoins algorithmiques pour leur caractère incertain. Le scandale de Terra Classic aura laissé beaucoup de traces qui poussent les autorités à réagir pour éviter que les investisseurs ne se retrouvent avec un portefeuille à 0.

Le Canada n’est pas en reste et interdit même le trading à effet de levier sur les marchés cryptos. Les plateformes d’échange devront également garder les fonds de leurs utilisateurs auprès de dépositaires certifiés par les autorités canadiennes.

Pour certains, ces mesures sont une bonne nouvelle, car cela signifie que le monde des cryptos arrive à maturité. D’autres y voient là, un moyen pour les gouvernements de mettre la main mise sur un système financier qui échappe jusqu’alors aux modèles traditionnels.

La sphère crypto ne s’étonne pas et appelle l’Adan à une certaine mesure

Pour de nombreux internautes, les bâtons dans les roues que met le Conseil européen dans les cryptos est tout à fait normal. Bitcoin prône, à lui seul, un système financier décentralisé hors de contrôle pour les banques et organismes gouvernementaux.

Ainsi, la tentative de régulation des États sur les monnaies numériques n’est qu’une preuve de plus que ces dernières dérangent. Les internautes prennent la nouvelle comme un non-événement contrairement à l’Adan qui présente le gouvernement comme mensonger dans ses propos.

https://twitter.com/dosolman/status/1602581136185647106

L’Adan : une association qui supporte les crypto-monnaies

Elle a été fondée en 2020 et rassemble des professionnels du secteur issus de différents pays de l’UE. Ces derniers souhaitent encourager le développement de la blockchain et des actifs numériques partout en Europe. Selon eux, le continent a un rôle essentiel à mener dans leur développement.

Pour réaliser sa mission, l’association se fixe 4 grands axes clé :

Adan objectifs

Pour rester sur une note plus positive, vous pouvez tout à fait visionner notre article à propos du Brésil qui envisage de rendre les paiements en crypto-monnaies légaux.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram