Le régulateur allemand bloque le projet ICO de l’entreprise Rise

L’Autorité fédérale de supervision financière allemande (BaFin) a mis un terme au projet ICO de la société Rise, qui avait pour ambition de lever 120 millions d’euros en crypto-monnaies.

 

D’après une information du média Handelsblatt, le BaFin a pris la décision de bloquer la levée de fonds virtuelle (ICO) de Rise, une entreprise qui développe une plateforme de stratégies de trading basée sur l’IA.

A l’automne, Rise avait annoncé vouloir récolter 120 millions d’euros dans le but de financer son projet mais le régulateur craint un nouveau scandale semblable à l’affaire Envion, une ICO qui a très mal tourné l’année passée.

Basé à Munich et fondé en 2012 par Stefan Tittel, Rise offre des algorithmes de trading dédiés aux actions, indices et aux crypto-monnaies, qui permettraient d’atteindre des rendements miraculeux pouvant aller jusqu’à 675% en 5 ans, selon la firme.

Suite aux nombreuses arnaques et fraudes liées aux levées de fonds virtuelles ces dernières années, les autorités du monde entier ont renforcé leur vigilance autour de ce nouveau mode de financement.

En début de semaine, l’Allemagne a lancé un processus de consultation afin d’étudier le potentiel de la technologie blockchain et établir une stratégie pour le pays d’ici cet été.

> L’ICO de BitTorrent (BTT) lève plus de 6 millions d’euros en 15 minutes