Actualités

Alvarium : La fondation Linux, Dell et IOTA coopèrent pour évaluer la fiabilité des données

Crédit : alvarium.org

Dans le cadre du projet Alvarium, la fondation Linux, IOTA, Dell et d’autres acteurs notables collaborent afin de développer le concept Data Confidence Fabric (DCF).

 

D’après un communiqué, le projet Alvarium vise à construire un framework pour « faciliter la mesure de la confiance dans les données et applications liées à des systèmes hétérogènes ».

Lancée au sein de l’organisation à but non lucratif Linux Foundation et alimentée par le code de Dell, l’initiative est soutenue par la startup IoT et blockchain IOTA, la multinationale IBM, la société de technologie MobiledgeX et d’autres organisations et entreprises non citées.

Les membres du projet travaillent sur un framework open source et des APIs associées « qui lient les divers ingrédients constituant une structure de confiance », soit un cadre composé de diverses technologies permettant d’insérer de la confiance dans le cheminement de données, facilitant ainsi l’utilisation de modèles IA fiables et l’envoi de données depuis des périphériques vers des applications avec une « confiance mesurable ».

“Nous sommes impatients d’aider à créer une communauté collaborative centrée sur la création et l’unification des technologies d’insertion et de confiance”, a déclaré Arpit Joshipura, directeur Networking, Edge et IOT, de la Linux Foundation.

Le projet Alvarium se concentre aussi sur le développement d’algorithmes afin de générer des scores de confiance lorsque les données transitent dans une implémentation donnée.

“Au moment où les entreprises se lancent dans le prochain chapitre du cloud, les données sont au cœur de leur activité. Assurer la sécurité de ces données et la confidentialité des utilisateurs est la clé du succès”, a ajouté David Boloker, directeur du développement commercial chez IBM.

Selon David Sonstebo, cofondateur de IOTA, le développement du concept Data Confidence Fabrics « ouvrira une nouvelle ère de confiance et de transparence dans les données ».

A travers ce projet, IOTA ambitionne d’être « le tissu conjonctif » qui liera l’ensemble du système. La fondation est initialement intégrée en tant que mécanisme de stockage et de validation immuable pour les scores de confiance des données créés par Alvarium.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*