Antonopoulos : “Il est peu probable que Bitcoin rentre dans une spirale de la mort”

Alors qu’un récent rapport indiquait que Bitcoin pourrait rentrer dans une “spirale de la mort“, le crypto-expert Andreas Antonopoulos a expliqué qu’il était peu probable que cela se produise car les mineurs établissaient des plans à long terme.

 

La semaine dernière, Atulya Sarin, professeur de finance à l’Université de Santa Clara, déclarait que bitcoin semblait entrer dans une “spirale de la mort“. Il avait signalé que si le prix continuait à chuter et que le coût d’extraction ne baissait pas de façon correspondante, bitcoin irait rapidement au tapis.

“Quand le minage à un coût supérieur au coût auquel vous pouvez vendre sur le marché, à terme, cela détruit la valeur. Ainsi, tout investisseur rationnel – même celui qui croit fermement que le prix du bitcoin rebondira – n’est pas incité à miner si le coût de l’extraction est supérieur au prix futur et si l’achat de Bitcoin sur le marché est plus avantageux. Bitcoin peut tomber à zéro sans l’activité minière qui maintient la blockchain. En l’absence d’activité minière, bitcoin est juste un ensemble de nombres cryptés sans valeur.” avait-il écrit.

Tandis que ses propos ont inquiété de nombreux investisseurs, Andreas Antonopoulos, un crypto-développeur reconnu, est revenu sur le sujet et affirmé qu’il était “peu probable” que cela arrive car les mineurs avaient des perspectives à long terme.

“Certaines personnes pensent que beaucoup de mineurs se diront : « D’accord, je ne fais plus assez de profits parce que le taux de hachage a chuté de 50%, je vais donc arrêter mes activités minières ». Mais il est peu probable que cela se produise car les mineurs établissent des plans à long terme, c’est-à-dire qu’ils ont déjà investi dans des équipements et qu’ils achètent de l’électricité à l’avance. Par conséquent, s’ils doivent attendre de redevenir rentables trois mois de plus et que l’équipement est en place, ils ne l’éteindront pas.”  a-t-il dit.

En outre, le média spécialisé CCN a ajouté qu’une “spirale de la mort” pourrait se produire sur une blockchain publique, et que cela était déjà arrivé sur de petites crypto-monnaies. Toutefois, en prenant en compte la puissance de hachage du réseau Bitcoin, cela serait “très improbable”.

> La SEC reporte (de nouveau) sa décision pour l’ETF Bitcoin VanEck SolidX

> Coinbase envisage d’ajouter 31 crypto-monnaies dont le XRP de Ripple

> UE : 7 pays du Sud dont la France s’unissent pour promouvoir la blockchain