Accueil Il obtient 1.1M$ de ApeCoin grâce à un emprunt, sans avoir de BAYC !
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

Il obtient 1.1M$ de ApeCoin grâce à un emprunt, sans avoir de BAYC !

Marc-Antoine Caen Poletti

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

apecoin ape bayc flashloan eth yuga labs

Il y avait un coup d'un millions de dollars à faire lors du Airdrop d'ApeCoin !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les NFT BAYC ont connu un énorme engouement car ils sont arrivés juste après les Crypto Punks. Mais contrairement à ceux-ci, les droits de propriété appartiennent aux détenteurs du smart contrat et donc du NFT. Récemment Yuga Labs (studio propriétaire des BAYC) a annoncé un airdrop d’ApeCoin à destination des possesseurs de NFTs BAYC et MAYC.

 

De ce fait, quelqu’un plus malin que les autres en a profité. Et a récupéré 1.1M$ liés à 5 NFT de la célèbre collection de singes. Voici les détails ci-dessous :

  • Le système d’airdrop d’ApeCoin des singes BAYC est bien différent
  • Il utilise un flash loan afin d’emprunter 5 NFT BAYC contre son collatéral
  • Une arnaque ou juste un coup de génie ?

Le Airdrop d’ApeCoin, une première !

Le système d’airdrop, différent des autres projets NFT, était peut-être un coup marketing. Suite à l’annonce de Yuga Labs, le prix plancher des collections de singes aussi bien BAYC ou MAYC a explosé. Jusqu’à même dépasser les 100 Ethereum (soit 270,000$ environ) pour l’achat d’un seul singe Bored Ape Yacht Club.

Le studio créateur de la collection a donc décidé de lancer sa crypto monnaie en dédiant 15% de la supply totale aux détenteurs de leurs NFTs.

Celui qui détient le NFT peut alors réclamer le airdrop du ApeCoin (APE). Or d’habitude, on réalise un snapshot (similaire à un screenshot mais pour les adresses de portefeuilles décentralisés) à une date antérieure afin de répertorier les détenteurs. Grâce à celui-ci, une personne achetant un NFT le lendemain du airdrop ne pourra pas récupérer les tokens. En effet, la date du snapshot est dépassée, et le wallet associé est celui de l’ancien propriétaire.

Ici les créateurs des Bored Ape et Mutant Ape NFT ont agi différemment. Donc quiconque possédant un de ces NFT pouvait réclamer les ApeCoin liés à ceux-ci en utilisant le portefeuille décentralisé qu’il voulait. Le problème est que le réel possesseur des 60,564 ApeCoin se les ai fait voler car une personne a profité de ce système.

 

cryptonaute twitter

Comment emprunter 5 BAYC avec un Flashloan

Une des méthodes les plus utilisées par les hackers dans le monde de la DeFi et des NFT est le flash loan (prêt de crypto monnaie abordable). Il faut bien entendu déposer un collatéral de sécurité, qui sera moindre par rapport à d’autres prêts. La condition est de le rembourser dans la même transaction et le même bloc, donc aucun risque que le prêt ne soit pas honoré.

Sur la plateforme NFTX, il est possible de créer un coffre. Dans lequel on dépose un ou plusieurs NFT que l’on possède afin de les tokéniser. Ce token peut être vendu ou staké pour gagner des récompenses. Celui qui détient assez de tokens pourra les échanger contre les NFT d’un coffre si la somme est équivalente.

Celui qui a utilisé cette technique a donc acheté un NFT BAYC pour un peu moins de 300,000$. Il s’est servi de son collatéral pour emprunter via un système de flash loan. Celui-ci lui a ensuite permis d’emprunter un gros montant de tokens liés à un coffre NFTX contenant 5 BAYC (1.4M$ au prix plancher du moment).

Il a donc pu récupérer les 5 singes présents dans le fameux coffre de la plateforme NFTX en échangeant les tokens obtenus précédemment.

Désormais il a 5 Bored Ape Yacht Club en sa possession, et n’a plus qu’à réclamer l’airdrop associé. Soit 60,564 ApeCoin qu’il a immédiatement revendus sur Uniswap contre 1.1M$ soit 399 ETH.

Il devait tout de même rembourser son prêt. Donc il a refait la même boucle mais à l’envers et a revendu les 5 BAYC contre des tokens du coffre NFTX. Il a ensuite remboursé la plateforme de flash loan en revendant son singe NFT utilisé comme collatéral de départ afin de récupérer ses ETH.

 

Une arnaque ou juste un coup de génie ?

Est-ce que cette méthode s’assimile plus à une arnaque ou à un coup de génie ? La crypto sphère regroupe des avis mitigés.

Certaines personnes sur Twitter apparentent cette technique à de l’arbitrage. Cela consiste à acheter par exemple une crypto sur une plateforme à 10$ et revendre dans la foulée sur une autre à 10,3$. C’est possible car il existe de petites différences de prix selon l’exchange utilisé. Il a donc été plus malin que les autres en exploitant cette faille.

Mais pour BlockSecTeam (qui réalise des audits dans l’écosystème DeFi) c’est un tout autre discours. En effet le hacker a récupéré les ApeCoin destinés au détenteur du coffre. Celui-ci contenant les 5 BAYC en profitant des conditions assouplies dues au système d’airdrop de Yuga Labs.

Le studio de BAYC NFT aurait largement pu éviter ça s’il avait tout simplement pris un snapshot. Comme la plupart des projets qui offrent un airdrop à leur utilisateur. Était-ce vraiment quelque chose voulu par Yuga Labs afin d’augmenter les ventes de BAYC ainsi que le prix plancher et la hype ?

Moralement cela peut être mal vu étant donné qu’il y a eu un vol de récompenses par une personne tiers. Mais que dire lorsque l’écosystème et la collection NFT permettent de favoriser ce genre de pratique via leur contrat intelligent ?

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram