Après Bitcoin, CheapAir va accepter le paiement en Ethereum

Lors d’une interview, le PDG de l’agence de voyage CheapAir a annoncé que son entreprise supporterait prochainement le paiement en Ethereum pour l’achat de billets d’avion.

 

L’agence de voyage en ligne américaine CheapAir accepte la crypto-monnaie Bitcoin depuis 2013 et a donc un important recul sur ce moyen de paiement. La société a également commencé à prendre en charge Litecoin, Bitcoin Cash et Dash en 2018.

Durant un entretien accordé à Forbes,  le directeur général de CheapAir, Jeff Klee, a déclaré que sa firme avait traité un total de plus de 5 millions de dollars de paiements cryptographiques et qu’elle se préparait à ajouter le support pour Ethereum.

Klee a expliqué que la principale difficulté rencontrée avec les crypto-paiements – mise à part la volatilité des prix – s’était produite à la fin de l’année 2017, lorsque les frais de transactions de Bitcoin ont drastiquement augmenté.

CheapAir utilisait jusqu’à lors une solution offerte par Coinbase, mais le crypto-courtier californien a décidé de fermer son service l’année dernière, malgré la diminution des frais de transactions de Bitcoin.

L’entreprise s’est alors tournée vers le processeur de paiement open-source BTCPay. Selon Klee, grâce à ce nouveau système, CheapAir a gagné en autonomie et peut désormais traiter les commandes des bitcoiners plus rapidement.

“J’aime les clients qui paient en crypto parce qu’ils sont loyaux et enclins à acheter des articles à un prix plus élevé”. a-t-il ajouté en soulignant qu’il était très difficile de fidéliser dans l’industrie du voyage.

Cet été, l’agence de voyage Expedia, qui acceptait Bitcoin depuis 2014, a retiré ce mode de paiement de son site internet, sans préciser les raisons qui l’avaient poussé à prendre cette décision.

> Un hôtel 5 étoiles en Suisse va bientôt accepter Bitcoin

> Un distributeur de bitcoins installé dans l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol

> Air France s’associe à Winding Tree pour utiliser la blockchain dans l’industrie du voyage


La newsletter de Cryptonaute :