Après une ICO et un exit scam, Pure Bit s’excuse et annonce rembourser les victimes

Après avoir levé 16 000 ETH et disparu avec la caisse, le PDG de la startup sud-coréenne Pure Bit a annoncé “avoir commis une erreur impardonnable” et souhaite finalement rembourser les investisseurs.

 

Comme nous l’avions relayé en début de semaine, après avoir effectué une ICO et levé près de 2,8 millions de dollars en jetons Ethereum, la jeune pousse Pure Bit s’est soudainement volatilisée du paysage internet, supprimant son site, ses réseaux sociaux et ne laissant qu’un “merci” et “désolé” aux crypto-investisseurs floués.

Alors que l’affaire commençait à prendre de l’ampleur et avait été reprise par de nombreux sites spécialisés, le directeur général de Pure Bit a semble-t-il regretté son geste et publié un message via un média local.

“Tout d’abord, je voudrais m’excuser auprès de toutes les personnes touchées par l’ICO. Depuis le 5 novembre, j’ai récolté 16 000 ETH et je n’ai pas ouvert d’échangeur cryptographique comme promis. J’ai mis tout le monde à l’écart sur nos réseaux sociaux et disparu sans laisser de message. J’ai affecté psychologiquement et financièrement les investisseurs dans le projet et commis une erreur impardonnable, aveuglé par l’argent. Cela fait moins d’un jour et j’ai déjà commencé à souffrir de la culpabilité. Même si cela n’est sans doute pas comparable aux difficultés des investisseurs. Je présente mes excuses sincères à tous les investisseurs de l’ICO qui ont été touchés par l’opération.” a-t-il déclaré (traduction approximative par CCN).

Pure Bit a indiqué vouloir indemniser les victimes et aurait déjà procédé à des premiers remboursements.