Accueil Avec ETH 2.0, l’Ether pourrait supplanter Bitcoin
Actualités sur Bitcoin, Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

Avec ETH 2.0, l’Ether pourrait supplanter Bitcoin

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Quand ? Ryan Watkins de Messari l’ignore. Mais l’analyste estime qu’une fois Ethereum 2.0 en service, l’Ether pourrait ravir à Bitcoin se place de première cryptomonnaie au monde.

La hiérarchie des cryptomonnaies n’est pas figée. Cependant, Bitcoin occupe depuis ses débuts la première place en termes de capitalisation de marché. Cette position n’est pas acquise et l’Ether dispose des atouts pour se hisser au sommet.

C’est du moins la position avancée par Ryan Watkins, un analyste senior de la firme crypto Messari. Selon lui, l’ETH n’a besoin que d’une chose pour supplanter le BTC : la finalisation de la version 2 de la blockchain Ethereum.

Ethereum dopé par Eth2 et le proof-of-stake

Watkins reste prudent néanmoins. « L’argument de vente du Bitcoin par rapport à Ethereum en tant qu’actif de réserve de valeur se résume à sa politique monétaire très prévisible et à la blockchain très sécurisée du Bitcoin », considère l’analyste.

Ryan Watkins exprime ce sentiment dans l’émission FinTech Today diffusée sur YouTube. Ainsi, ajoute-t-il, ces atouts pourraient ne pas suffire à Bitcoin pour se différencier sur le long terme et conserver un avantage concurrentiel.

« Je pense qu’avec le passage à Eth2 et au proof-of-stake, (…) Ethereum peut en fait potentiellement être plus sûr que Bitcoin », juge donc l’expert de Messari. Quant à la valeur de l’ETH, elle ne suivra pas nécessairement la tendance actuelle du BTC. Au contraire même.

« La politique monétaire d’Ethereum va en réalité changer avec Eth2. Ainsi, il ne sera pas seulement moins inflationniste que le Bitcoin, mais en fait déflationniste. Donc, chaque année, il y aura de moins en moins d’Ether en circulation parce qu’il est brûlé », argue-t-il.

67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

 

Une véritable économie sur Ethereum

Et c’est la combinaison de ces deux caractéristiques, déflationniste et plus sécurisée, qui pourrait permettre à terme à Ethereum de s’imposer sur Bitcoin. Ce n’est pas le seul avantage de l’Ether. La blockchain présente des usages bien plus riches.

Le développement des applications décentralisées sur Ethereum favorise la croissance du nombre de ses utilisateurs et son adoption. Ainsi, l’économie développée sur Ethereum s’avère à la fois « massive » et « diversifiée ». Bitcoin ne peut pas en dire autant.

« À un certain point, l’économie d’Ethereum commence à attirer tellement de capitaux, à la fois le capital humain et le capital financier, qu’elle est en fait une force dans l’économie mondiale », juge Ryan Watkins.

Et d’autres acteurs de la crypto font une analyste comparable, comme Prakash Chand de FD7 Ventures. Celui-ci se déclare « prêt à parier que chacun d’Ethereum, Cardano et Polkadot aura plus de valeur que Bitcoin dans les prochaines années. »

Ces projets crypto offriraient en effet une utilité bien supérieure. « Des projets tels que Cardano, Polkadot et Ethereum sont à la base du nouvel Internet et du Web 3.0 », argue Prakash Chand.

67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

Leave a Comment

Write a Review

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram