Un avocat investit $300M dans la construction d’une “ville blockchain”

Un richissime avocat américain a investi 300 millions de dollars dans la construction d’une crypto-ville dans le désert du Nevada aux USA. La blockchain sera au cœur de toutes les infrastructures et de la vie des habitants.

 

D’après NYTimes, Jeffrey Berns, avocat et PDG de l’entreprise Blockchains, a acheté un terrain d’environ 27 000 hectares pour 170 millions de dollars près de Reno, dans l’état du Nevada, afin d’y bâtir une nouvelle cité axée sur la blockchain. Aujourd’hui, il a déjà déboursé 300 millions de dollars pour ce projet.

Cette ville intelligente et décentralisée sera tournée vers la technologie sous-jacente à Bitcoin, la blockchain, mais aussi la nanotechnologie ou l’Intelligence Artificielle (IA).

Elle s’étalera sur une centaine de kilomètres carrés et accueillera des infrastructures classiques telles que des logements, des commerces, un parc technologique ou encore des écoles.

“Vous voyez la première chaîne de montagnes au sud. Ces montagnes sont la frontière de notre vallée. C’est là que nous allons construire le parc high-tech, un campus de recherche, un collège et une arène de jeux en ligne.” a-t-il déclaré lors de la visite de son terrain, encore vierge.

Voici une maquette qui montre à quoi pourrait ressembler la crypto-ville :

Crédit : Ehrlich Yanai Rhee – Chaney Architects – Tom Wiscombe Architecture

Bitcoiner depuis 2012, Mr Berns a fait fortune grâce à un fructueux placement dans la crypto-monnaie Ethereum en 2015.

Alors que ce genre de projet est souvent considéré comme utopique ou pire, comme une arnaque visant à enrichir son fondateur, son précédent investissement dans Ethereum lui permet de s’autofinancer et de réaliser son rêve “lui-même”.

L’avocat auparavant spécialisé dans la protection des consommateurs a expliqué que son objectif n’était pas de devenir riche – ou plus riche – et que le pouvoir décisionnel serait partagé entre les résidents.

> Blue Frontiers : Une ICO pour financer une île artificielle en Polynésie