Accueil Une grande banque italienne se met au Bitcoin !
Actualités sur Bitcoin, Banque, Toute l'actualité

Une grande banque italienne se met au Bitcoin !

Kévin Comitogianni Rédacteur Author expertise
Italie billet de 1000 lire
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les temps changent… Longtemps hostiles aux cryptomonnaies, les banques commencent à rentrer dans le jeu. Ainsi, dans le monde entier, on observe de plus en plus de banques importantes proposer de nouveaux services cryptos à leurs clients. Retour sur le dernier exemple en date qui nous vient d’Italie avec la banque Banca Generali.

Banca Generali créé un service pour stocker des bitcoins

Banca Generali a annoncé avoir conclu un partenariat avec Conio, une firme Fintech spécialisée dans les cryptomonnaies. Avec ce rapprochement, Banca Generali entre dans le capital de Conio à hauteur de 14 millions de dollars. Ce partenariat permet à la banque de proposer désormais à ses clients un service pour stocker leurs cryptos.

Banca Generali fait partie du groupe Generali, l’une des plus grandes banques privées italiennes. Elle est notamment réputée pour son innovation. Elle est également connue pour être un modèle en matière de parité dans un secteur pourtant largement dominé par les hommes.

Les clients de Banca Generali sont en moyenne des personnes à haut revenu, à la recherche de produits financiers de luxe et de solution en gestion de richesse. Les nouveaux services cryptos de Banca Generali devraient voir le jour au deuxième semestre 2021.

cryptonaute twitter

Les banques ne sont plus en guerre contre le Bitcoin !

La décision prise par Banca Generali est intéressante sous deux aspects. Tout d’abord, compte tenu du profil de la banque, cela démontre que les personnes à haut revenu se mettent également aux cryptos. En fait, des études en 2020 concernant les investisseurs en actifs digitaux montrent même que ce segment est celui qui a connu la plus grande croissance. Compte tenu des montants relativement importants en jeu, ces personnes ont besoin de services sécurisés pour stocker leurs cryptos. C’est pourquoi cette décision de Banca Generali en Italie est plus que bienvenue. Le fait que des portefeuilles importants se tournent désormais vers le Bitcoin ne peut que booster son développement et augmenter sa crédibilité.

« La croissance du Bitcoin a attiré l’attention des investisseurs, particulièrement des jeunes. La technologie blockchain et les cryptomonnaies ont désormais leur place dans le système. En tant que banque innovante, nous sommes heureux de développer des services électroniques afin d’offrir une plus grande palette de produits à nos clients et de rester compétitif »

Gian Maria Mossa, PDG de Banca Generali

L’Italie fait partie des pays les plus conservateurs en Europe. Son système bancaire l’est donc tout autant. C’est pourquoi l’orientation prise par Banca Generali est significative. Pendant longtemps, les banques se sont opposées au Bitcoin, voyant en lui un danger. Force est de constater que les choses évoluent. Les banques ont désormais compris que leur intérêt et leur avenir étaient – en partie du moins- liés au Bitcoin et à la cryptomonnaie. La décision récente de Banca Generali, dans un pays très traditionaliste est une nouvelle preuve de cette inflexion en matière de stratégie.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a d'abord travaillé pendant 7 ans en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF. Pour EDF, il travaillait sur les travaux d’installation et de rénovation des alternateurs pour le parc nucléaire français.

Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint l’entreprise Atkins pendant 3 ans. En tant qu’ingénieur projet, ses activités portaient sur les diesels de secours de la centrale nucléaire d’Hinkley Point, actuellement en construction dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Après 10 ans passés dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises.

A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large. Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Enfin, ses expériences à l’étranger lui donnent une ouverture d’esprit et une curiosité importantes pour la découverte de nouveaux domaines ainsi que la maîtrise de la langue anglaise indispensable dans la globalisation actuelle.

Sa femme Stéphanie est également rédactrice web depuis 2020. Elle est issue d’une formation d’ingénieur dans le bâtiment et l’économie de la construction. Cela leur permet de travailler en équipe, d’échanger sur le contenu de leur articles et d’assurer un standard élevé pour ce qui est de la qualité de leurs livrables.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram