Accueil La Banque centrale européenne a finalisé des prototypes pour l’euro numérique
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

La Banque centrale européenne a finalisé des prototypes pour l’euro numérique

euro-numérique
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le succès phénoménal de la blockchain et des crypto-monnaies n’est plus anodin au sein de la société. Plusieurs pays à travers le globe ont trouvé le concept intéressant et ont exprimé le désir de le reproduire, en retirant l’aspect décentralisé qui rend les crypto-monnaies aussi uniques.

Ainsi, suite à l’annonce de la Banque centrale européenne du développement d’une nouvelle monnaie numérique, le plan a rapidement évolué. Ses ingénieurs envisagent désormais l’utilisation de la technologie du grand livre distribué et des smart contracts pour étayer cette monnaie.

La nouvelle monnaie numérique européenne sera-t-elle compatible avec les dernières technologies de blockchain ?

Dans un rapport publié vendredi dernier, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé la finalisation des prototypes d’un euro numérique. Cette annonce intervient à un moment où ses dirigeants se préparent à discuter, plus tard dans l’année, sur l’opportunité de développer une vraie monnaie numérique de la monnaie fiduciaire actuellement valable dans l’UE.

L’objectif initial de la BCE consiste à développer une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour stimuler l’innovation. Cependant, les premiers rapports à propos du projet ne mentionnaient pas l’utilisation potentielle d’une technologie de registre distribué de type Web3 et de smart contracts.

Néanmoins, il semblerait qu’une telle possibilité soit de nouveau à l’ordre du jour. En effet, dans une lettre adressée à Irene Tinagli du Parlement européen, Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE, a affirmé que l’équipe chargée du projet examinait une telle possibilité.

Selon elle, la finalisation des prototypes leur auraient permis de confirmer qu’il était possible d’intégrer en douceur les choix de conception de l’euro numérique dans le paysage des paiements existant tout en laissant une large place aux caractéristiques et technologies innovantes de la blockchain.

cryptonaute twitter

La controverse autour de la nouvelle monnaie numérique

Au moment de l’annonce de la création de cette nouvelle monnaie, le projet fut en premier lieu une réponse à la monnaie désormais de Facebook, Libra, rebaptisée Diem, un projet qui n’existe plus. Cependant, la BCE a choisi de poursuivre le projet en s’associant avec le géant américain de la technologie, Amazon. Une association qui a fait l’objet de beaucoup de critiques.

Plusieurs régulateurs européens exigent d’ailleurs un revirement sur ce projet pour cette raison. Pourtant, Panetta reste confiante. Elle a d’ailleurs tenu à minimiser l’importance à long terme de l’implication d’Amazon, car ces derniers n’ont contribué qu’à la production de prototypes qui sont, au final, une simple expérience de laboratoire.

En ce qui concerne la partie la plus importante de la monnaie, le back-end du prototype, elle a été développée par la banque centrale elle-même. Pendant le processus, la BCE a choisi de rejeter l’usage de la technologie du grand livre distribué et a plutôt favorisé un modèle centralisé reposant sur les sorties de transactions non dépensées, ou UTXO. Ces dernières sont également utilisées dans les transactions de crypto-monnaies.

Selon le rapport publié par la BCE, le système UTXO permet non seulement une validation rapide et efficace des transactions, mais il prend aussi en charge différents types de paiement tout en protégeant la vie privée. De plus, il permet aussi aux détenteurs de la crypto-monnaie d’effectuer des paiements sans utiliser de smart contracts.


Source : Coindesk


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram