Base : plus d’un million de portefeuilles ont déployé des smart contracts sur le testnet
Actualités sur Blockchain, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Base : plus d’un million de portefeuilles ont déployé des smart contracts sur le testnet

wallet-base-coinbase
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Après un début de semaine assez explosif pour les acteurs cryptos, l’industrie semble prête à poursuivre sa croissance. En dépit de la plainte de la SEC, Coinbase bénéficie encore de l’intérêt de nombreux investisseurs.

Base, un réseau de niveau 2 en cours de développement par la plateforme, a récemment indiqué que plus d’un million de portefeuillesp avait lancé des smart contracts sur son testnet pendant la période d’essai Builder Quest.

En quoi consiste le système Builder Quest ?

Selon les développeurs chargés du projet, il s’agit d’une initiative conçue pour identifier les problèmes potentiels sur le réseau. Ce dernier étant encore un réseau de test pour le moment, il a subi des conditions de stress élevées afin de permettre l’identification de ses failles.

Ainsi, grâce à cette importante activité, l’équipe a pu identifier des points de tension critiques dans la conception et l’infrastructure de la plateforme. Problèmes qu’elle s’emploie désormais à résoudre pour améliorer l’expérience. Cependant, les développeurs ont également signalé avoir constaté qu’il était difficile de résoudre ces problèmes tout en veillant à ce que l’ensemble du système continue de fonctionner comme prévu.

Tout au long de cette phase de test, le réseau de Base a été confronté à un pic d’activité important et à un afflux de transactions à forte intensité de données. Pour accommoder cette situation, les développeurs ont augmenté la limite des blocs de base. Ils ont ainsi réussi à augmenter le nombre de transactions par bloc et d’atténuer l’augmentation brutale des frais de base.

En revanche, à la suite de cette modification rapide, l’équipe a rencontré des difficultés dans sa capacité à livrer en toute sécurité des lots de preuves cryptographiques de ses blocs vers le testnet Goerli d’Ethereum.

Le rôle de ce réseau consiste à agir comme une blockchain couche 1 (L1) en rapport avec Base. Un réseau de niveau 2 fonctionne au-dessus d’un réseau de niveau 1 et lui transmet les transactions par lots.

D’après les informations publiées par l’équipe, les difficultés portent principalement sur le fait que les blocs L2 sont beaucoup plus volumineux pour la chaîne L1 de Goerli. Ils ont annoncé leur intention de continuer à affiner les paramètres relatifs à la mise en lots des transactions pour améliorer le système.

cryptonaute twitter

Optimisation du système : La seule solution adaptée à Base ?

Base est un réseau de couche 2 qui a été conçu sur la pile logicielle de développement d’Optimism. Très similaire à cette dernière, il a été construit pour servir de réseau de rollup.

Sur ce réseau, il sera possible d’exécuter des calculs hors chaîne à travers une couche secondaire afin de faciliter la mise en place de transactions plus rapides et moins chères, tout en conservant les avantages de sécurité du réseau principal Ethereum.

En outre, cette solution pourrait potentiellement devenir le réseau de niveau 2 par défaut pour les produits on-chain de Coinbase. Suite au pic d’activité important survenu lors de l’opération Builder Quest, l’équipe centrale de Base a procédé à deux opérations d’optimisation pour tenter de stabiliser le système.

Dans un premier temps, l’équipe a déclaré avoir amélioré la compression des données, afin de mieux utiliser les données d’appel de transaction L1. Ensuite, l’équipe a procédé à la modification de son système afin de permettre la soumission de plusieurs lots de transactions pour chaque bloc L1, plutôt qu’un seul lot à la fois. Selon l’équipe, ces changements pourraient résoudre les problèmes techniques observés précédemment.


Source : The Block


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Rédacteur

Emmanuel Mounier Rédacteur

Bien qu'ayant eu un parcours scientifique et possédant une licence de biochimie, Emmanuel a toujours été curieux de nature et adore les nouvelles technologies, de ce fait s'intéresser à la blockchain avait du sens.

Tout a commencé en 2015 avec une première expérience en tant que rédacteur bénévole sur un site de gaming du nom d'Eclypsia mettant en avant les jeux vidéo et notamment ceux en ligne. Passionné depuis sa plus tendre enfance par les jeux en tout genre, Emmanuel a toujours aimé rédiger du contenu afin d'informer et partager notamment comme bénévole sur les forums de GOA ou encore Riot Games.

Ainsi, fort de ses expériences, il a commencé officiellement en tant que professionnel en 2016 travaillant pour Adireto, une entreprise spécialisée dans les contenus axés sur l'économie notamment le CAC40, mais aussi à titre informatif dans le domaine des banques que cela soit à propos des prêts ou encore des cartes bancaires.

C'est à partir de 2018 que les crypto-monnaies ont réellement commencé à croiser sa route. Si bien entendu, il avait déjà pu se documenter sur le Bitcoin et les altcoins majeurs existants, il n'avait pas cherché à davantage avant l'explosion des NFT, mais surtout des Play-to-Earn.

Pour Emmanuel, ce domaine avec des jeux d'un nouveau genre a su le séduire notamment avec Axie Infinity, Thetan Arena ou encore des jeux moins connus comme Heroes Empire. C'est à partir de ce moment qu'il a commencé à élargir son horizon concernant les possibilités de la blockchain que cela soit vis-à-vis des NFT, des Play-to-Earn, mais également du Metaverse ou encore plus récemment avec les ordinals Bitcoin.

De plus, Emmanuel est à la recherche constante de nouvelles opportunités dans ce milieu en pleine effervescence et par conséquent les Play-to-Earn, mais aussi les préventes de nouveaux projets sont des potentielles occasions de découvrir des merveilles.

Finalement, avec l'avènement de l'intelligence artificielle, c'est un pan supplémentaire pour explorer les cryptos et développer davantage cette industrie florissante. En prime Emmanuel adorant coder à ses heures perdues notamment utilisant du Python cela renforce encore plus sa passion pour les crypto-monnaies, mais aussi dorénavant tout ce qui touche à l'intelligence artificielle.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram