Accueil Crash du token FTX (FTT) : Binance est-il coupable ?
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

Crash du token FTX (FTT) : Binance est-il coupable ?

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La guerre entre les deux mastodontes des exchanges, Binance et FTX, fait rage. Le perdant pour le moment semble être ce dernier, car le prix de son jeton FTT est en chute libre (-32 %). Néanmoins, Binance affirme ne pas vouloir se battre. Voyons ensemble comment en sommes nous arriver à une t-elle situation entre les deux géants du trading crypto.

Une chute vertigineuse du token FTT

Le jeton natif de la bourse FTX a chuté de plus de 30% au cours des dernières heures. Le FTT s’est stabilisé autour de 22 dollars pendant la majeure partie de la journée d’hier (7 octobre). Cependant, il a commencé à chuter brusquement au cours de la séance de la bourse asiatique de mardi matin.

Au moment de la rédaction de cet article, le FTT a chuté de 32 % en seulement quatre heures. Il a atteint son point le plus bas à environ 15 $, selon TradingView. Il a maintenant chuté de 81 % par rapport à son sommet historique de septembre 2021, qui dépassait tout juste 84 $.

Chute vertigineuse du token FTT

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Binance se dédouane de la situation

D’après Colin Wu, journaliste chinois, c’est pas moins de 44 millions de dollars qui ont été transférés du Genesis OTC Desk vers la plateforme FTX en seulement 12 heures. Cela représente un volume de 1,9 million de tokens FTT. Toutefois, il a déclaré que Binance a nié la vente.

Le PDG de la plateforme de trading crypto Binance Changpeng Zhao, connu sous le pseudo CZ a déclenché la querelle avec FTX. En effet, quelques jours auparavant, il avait annoncé la fermeture de la position FTT sur Binance. Cela a donc déclenché une vague de spéculations sur l’insolvabilité d’Alameda et de la société de FTT. Ces deux entreprises ont été fondées par Sam Bankman-Fried, entrepreneur et milliardaire américain.

Hier matin (lundi 7 novembre), CZ a répondu en disant qu’il n’y avait pas de guerre entre Binance et FTX. Il a précisé dans un tweet :
“Les memes amusants, les médias et certaines personnes ont essayé de colorer cela comme un “combat”. Désolé de décevoir, mais je dépense mon énergie à construire, pas à me battre.”

CZ a justifié pourquoi Binance a liquidé tous ses actifs FTT :

“La liquidation de notre FTT est juste une gestion du risque post-sortie, en tirant les leçons de LUNA. Nous avons apporté notre soutien avant, mais nous ne prétendrons pas faire l’amour après le divorce. Nous ne sommes contre personne. Mais nous ne soutiendrons pas les personnes qui font pression sur d’autres acteurs du secteur dans leur dos. En avant”.

Le patron de FTX se veut rassurant

Sam Bankman-Fried (SBF), PDG de FTX, a pris la parole pour apaiser les craintes concernant l’état des finances de la bourse de crypto-monnaies.

Il a indiqué que la plateforme dispose de liquidités excédentaires. En plus de ça, la société assure que les fonds des clients sont en sécurité. Il a appelé le PDG de Binance à collaborer avec lui pour améliorer l’écosystème des cryptomonnaies. Pour rappel, la plateforme d’échange de crypto Binance avait investi 900 millions de dollars dans le projet de FTX. Toutefois, elle a décidé de se séparer de FTX en 2021.

Sam Bankman-Fried et Changpeng Zhao en 2019 après le financement de Binance

Le PDG a également mis un terme aux allégations d’insolvabilité, affirmant que la bourse est capable de traiter les retraits des clients. “FTX va bien. Les actifs vont bien“, a déclaré SBF, ajoutant : “Elle est fortement réglementée, même si cela nous ralentit. Nous avons des audits GAAP, avec un excédent de trésorerie de plus d’un milliard de dollars. Nous avons une longue histoire de sauvegarde des actifs des clients, et cela reste vrai aujourd’hui.

SBF sait très bien que pour devenir un des leaders du monde de la crypto, il faut gagner la confiance des régulateurs américains. C’est pourquoi il a déjà donné 40 millions de dollars aux candidats pro-crypto démocrates pour le prochain cycle électoral. Lors de la campagne de Joe Biden, il était le deuxième plus gros donateur.

La fin de la “guerre” entre Binance et FTX ?

L’utilisateur Twitter Valaitis postule que deux événements ont poussé la communauté crypto à accuser Binance et CZ. En effet, les propositions de Bankman-Fried de réglementations lourdes en ont fait une cible facile.

De plus, les craintes que le bilan d’Alameda soit dominé par les jetons FTT que l’entreprise frappe elle-même ont déclenché la vente, du moins c’est ce qu’il semble. Valaitis a déclaré que “l’offensive” de CZ a eu deux impacts :

Tout d’abord, elle a contribué à alimenter les récits de confusion autour de l’insolvabilité de FTX et à faire croire que FTX était contre la crypto-monnaie. Ensuite, elle permettrait à Binance d’avoir un impact important sur le prix du FTT en vendant ses jetons.”

Le 7 novembre, CZ a virtuellement confirmé qu’il s’agissait d’une sorte d’attaque avec ce tweet : “Une image incomplète des finances de l’entreprise.”

Ainsi, même si les PDG des deux plateformes de cryptos se veulent rassurant et ne se disent pas “en guerre”, le conflit est bel et bien présent. Maintenant, il reste à savoir s’ils vont réussir à retravailler main dans la main ou au contraire continuer de se mettre des bâtons dans les roues.

Quelques sujets similaires :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram