Accueil Binance : la plateforme admet détenir ses fonds ainsi que ceux des utilisateurs sur un même wallet par “erreur”
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Binance : la plateforme admet détenir ses fonds ainsi que ceux des utilisateurs sur un même wallet par “erreur”

binance-crypto-b-token
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les rumeurs vont bon train autour des gros exchanges centralisés ces derniers temps. Alors que l’affaire FTX semble se tasser, ou qu’elle n’occupe en tout cas plus la première place des news, focalisées sur les performances actuelles du marché, des doutes subsistent sur la fiabilité des principaux acteurs du secteur.

Le collatéral, colonne vertébrale des exchanges

C’est notamment le cas de Binance, entre autres, qui après la chute de FTX était en proie aux rumeurs, selon lesquelles son ratio de solvabilité serait en deçà des chiffres annoncés par Changpeng Zhao. La firme avait d’ailleurs vu son partenariat avec Mazars résilié. L’auditeur mondial n’avait pas avancé de raison à cette rupture, mais son silence en disait long.

Il se passe des choses assez opaques autour de Binance ces derniers temps, et la nouvelle du jour ne devrait pas ôter le doute de l’esprit des observateurs. Le PoR, ou Proof of Reserve, est une donnée très importante, émise par les auditeurs qui contrôlent le fonctionnement des plateformes d’échange.

Il permet aux clients dépositaires de s’assurer que l’exchange dispose d’assez de fonds pour couvrir les dépôts des clients, et fonctionne comme une assurance en cas de faillite ou autre problème.

Les fonds en collatéral doivent se manipuler avec le plus de sécurité possible, via des procédures internes réputées inviolables. Il est ainsi assez étonnant de voir aujourd’hui que Binance a pu mélanger par erreur des fonds collatéralisés avec les fonds de certains clients.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

Une erreur malvenue, au moment où la confiance dans les CEX est au plus bas

Binance, qui est le premier exchange au monde, a souffert de retraits massifs il y a peu, que les équipes ont eu du mal à endiguer malgré un budget communication à débordement. Autrement dit, Changpeng Zhao se serait bien passé d’un nouveau scandale.

L’affaire concerne un des tokens émis par Binance, dont les collatéraux ont par erreur été mélangés aux fonds de clients dépositaires, en les créditant sur leurs wallets crypto, d’après Bloomberg.

Il s’agirait du B-Token. Binance venait d’en émettre 94. Les tokens émis en plus, pour approvisionner le collatéral, devaient se stocker dans un cold wallet nommé Binance 8, avec un ratio de 1:1. Ce qui signifie que pour 94 tokens émis, l’exchange devait en placer 94 dans le cold wallet en collatéral. Sauf que Binance 8 n’en contient même pas la moitié, ce qui signifierait que les tokens manquants se retrouvent mélangés avec les fonds des clients.

Binance serait en train de régler le problème pour affecter les tokens manquants au collatéral. Il s’agit d’une procédure primordiale, puisque tant que cela n’a pas eu lieu, il se pourrait que certains clients ne puissent retirer leurs fonds, par mesure de sécurité, afin que le déséquilibre fonds et collatéral ne s’accentue pas.

Dans la période actuelle, il suffirait que quelques clients ne parviennent pas à retirer leurs fonds et s’emparent des réseaux sociaux pour créer un vent de panique, et une nouvelle salve de flux sortants, qui mettrait l’exchange sous davantage de pression.

cryptonaute twitter

Un rapprochement inévitable avec FTX

Laurent Kssis, analyste crypto au sein du fonds CEC Capital, qualifie cette erreur de potentiellement inquiétante, puisque les fonds des clients doivent être complètement indépendants des portefeuilles contenant les actifs collatéraux.

Selon lui, cette nouvelle ne peut que susciter un rapprochement avec FTX dans l’esprit des clients, puisque FTX et Alameda s’adonnaient à ce genre de manœuvre, intentionnellement et quotidiennement.

L’analyste crypto argue par ailleurs qu’un audit de qualité viendrait exiger que de telles possibilités d’erreurs soient anéanties immédiatement par de nouveaux process internes. Il ajoute que si Binance subissait une régulation, le sujet de la sécurisation du collatéral serait central dans la démarche de contrôle.

Pour rappel, Binance avait publié des PoR en décembre, montrant que l’exchange se trouvait sur-collatéralisé en Bitcoin, en réponse aux doutes grandissants sur la solidité de la société. Beaucoup décrivaient Binance, suite à la chute de FTX, comme un colosse aux pieds d’argile. Mazars avait par ailleurs rompu sa collaboration avec Binance peu après la publication de ces PoR.

Une réponse de Binance

En réponse à cette affaire du jour, un porte-parole de Binance vient de déclarer dans un mail à destination de Bloomberg :

Pour être très clair, Binance conserve les actifs de ses clients au sein de comptes totalement isolés des autres comptes utilisés pour la détention des actifs de Binance. En aucun cas Binance n’utilise les fonds de ses clients pour investir, ou les utiliser d’une quelconque manière que ce soit, tel que le stipulent nos conditions générales.

Certains affirment qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et que les doutes autour de Binance ne tarderont pas à se matérialiser, ce qui serait apocalyptique pour le marché. Espérons donc qu’il s’agisse bel et bien d’une erreur, et en attendant, il n’y a pas de mal à placer certains de ses actifs bien au chaud dans cold wallet. Pour l’heure le BNB n’a pas subi d’impact particulier et se situe à 310 $ environ.


Source : Coindesk


Sur le même sujet : Binance a récemment fait un rapport du nombre de BNB burn au cours des précédents mois.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram