Actualités

Binance Contre Attaque dans un Contexte Toujours Plus Tendu

Binance et son CEO CZ riposte face à l'offensive légale
Binance répond à l'attaque, la Chine bloque l'adresse de Binance avec le Grand Firewall.

Alors que Binance est toujours plus acculée, son CEO Changpeng Zhao, a.k.a CZ, répond à ses détracteurs. La vague d’interdiction et de menace de la part des régulateurs du monde entier n’a pas faibli ces derniers jours.

Après les banques anglaise et la Pologne, c’est au tour de la Chine d’interdire l’exchange. C’est le moment que l’entreprise attendait pour commencer la riposte.

Binance Sort du Silence

CZ, le célèbre CEO de Binance est enfin sorti du silence. Depuis un mois, les pays du monde entier se sont relayé pour distribuer des poursuites et des mises en garde à l’encontre de la crypto bourse numéro 1. Dans un communiqué publié sur son site, Changpeng Zhao déclare doubler la taille de son équipe légale d’ici la fin de l’année. Un mouvement qui vient suivre ses efforts en terme de régulation. L’équipe à grossi de 500 % depuis l’année dernière, mais ce mouvement ne fait que commencer.

L’entreprise signale par ailleurs avoir acquis des talents hors pair pour répondre aux exigences des pays occidentaux. Comme l’ancien directeur de la délégation Canadienne du GAFI, le Groupe d’Action Financière international, Josée Nadeau. Egalement dans leurs rangs, l’ancien ambassadeur US en Chine, Max Baucus.

CZ reste positif. Pour lui la régulation fait parti du processus. C’est un signal d’adoption de masses et figure un futur au développement. En effet, si les régulateurs ne se penchaient jamais sur la question, alors la situation n’avancerait jamais. Impossible que ces deux mondes cohabitent en s’ignorant. C’est donc normal que les régulateurs du système en place forcent le nouveau venu à se plier aux règles. Et c’est aussi normal que Binance cherche à imposer sa voie et son rythme dans les négociations.

Changpeng Zhao compare cela à l’industrie automobile :

Selon lui, c’est similaire. C’est une technologie accessible à tous, mais des cadres sont nécessaires pour éviter dégâts et incidents qui pourraient nuire à la société.

Le CEO reconnait que son entreprise n’as pas toujours agis de la meilleure manière. Il déclare qu’elle a grossit extrêmement vite. Et que des erreurs ont parfois été commises. Mais toute l’équipe apprend de ses faux pas, et cherche constamment à s’améliorer.

CZ le Stratège

En fait, tout est question de stratégie. Binance est une entreprise qui propose un nouveau service et une nouvelle technologie qui changent les codes. Et pas n’importe lesquels, un aspect totalement sous contrôle dans nos société : la finance et la monnaie. En faisant cela, l’entreprise se frotte à des adversaires féroces et à un système prêt à se défendre. Et elle le sait. Plutôt que d’aller frapper à la porte des régulateurs et de se voir imposer refus sur refus, elle s’est servi.

La crypto bourse est devenue un acteur incontournable. “Too big too fail” à l’heure où des états et des multinationales comptent du Bitcoin dans leurs comptes. Alors maintenant, au lieu de devoir négocier comme une minuscule entreprise devant des géants comme l’Europe et les Etats-Unis, Binance a de quoi imposer ses choix et sa vision aux négociations.

C’est une stratégie risquée, car elle ne pouvait fonctionner que si l’entreprise finissait numéro 1. Et grâce à sa position de leader, son sort fera jurisprudence. Les législateurs vont se baser sur le “cas Binance” pour créer un cadre aux marché des crypto actifs. C’est donc tout à l’avantage de CZ.

Barclays et Santander, Géants Bancaires contre Binance

Cependant c’est un pari très risqué. A l’heure actuelle, le nombre de pays ayant engagé un processus légal à l’encontre de Binance ne fait qu’augmenter.

La liste des pays dans lesquels la crypto bourse s’est vu interdire d’opérer ne fait que s’allonger. A chaque fois, les mêmes arguments : des services financiers proposés aux citoyens sans autorisation, licence ou régulation. C’est ce qui est reproché au Japon, au Canada, et en Allemagne.

De plus, des petits pays réputés pour avoir des cadre juridique pour le moins arrangeant ont rejoins la danse de la régulation. Par exemple Malte, Singapore et récemment les Iles Cayman.

Enfin, c’est le Royaume-Uni qui semble avoir été le plus loin dans le bras de fer qui oppose les régulateurs à Binance. Là-bas, la FSA a interdit à l’entreprise de proposer ses services aux citoyens. En cause, l’offre de produits dérivés proposée par Binance Limited Markets. Cependant, cette filiale ne serait qu’un projet, dont l’activité n’a pas encore commencé. Cela n’a pas empêché les anglais de poursuivre leur attaque, bientôt rejoins par les deux principales banques du pays, Barclays et Santander, qui ont toutes les deux bloqué les virements de leurs clients vers la crypto bourse.

Dans la foulée, les dépôts en SEPA ont été suspendu par Binance. Cette action n’a pas été commentée, et impossible de savoir quel camp est à l’origine de cette nouvelle restriction.

A l’heure où la Pologne a également rejoin le mouvement, un acteur un peu plus retentissant à tout simplement bloqué l’accès au site internet depuis son territoire.

CZ est Maintenant Orphelin

La Chine, pays natale de Binance et de son fondateur Changpeng Zhao, a ajouté l’adresse du site internet de la crypto bourse sur le grand par feu national. Les adresses liées aux services de l’entreprise sont désormais inaccessibles pour les résidents et toute personne se trouvant sur le territoire chinois. Cette action s’inscrit dans un nettoyage de toutes les entités liées aux crypto monnaies.

L’empire du milieu cible les exchanges, après avoir banni les crypto en 2017 et le minage il y a un mois. Cela a commencé par les mots clefs permettant de trouver ces plateformes sur le moteur de recherche de Pékin. Cependant, les principaux concurrents en Chine, Huobit et Okex, n’ont pas subis le même sort. Et sont toujours accessibles via l’internet chinois.

La tension est au maximum pour CZ, aujourd’hui orphelin, apatride et rejeté de tous. C’est le moment qu’il attendait pour riposter. On ne peut imaginer que sa stratégie ne soit réfléchi, quand bien même elle a de quoi inquiéter. Binance a beau être vu comme le vilain petit canard ces derniers jours, elle reste le plus gros exchange avec une large avance sur ses concurrents.

Peut être que son PDG s’inspire des precepts de l’arts de la guerre qui préconisent de choisir le terrain et le moment pour livrer bataille. Ce moment semble être venu, et le terrain que Binance a choisi c’est le fond du gouffre. Mais ceux qui sont familiers avec le livre de Sun Tzu sauront qu’une armée prise au piège est prête à livrer bataille jusqu’à la mort.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Marc-Antoine Caen Poletti
🎯 Fondateur ALT WRITE SEO 👨‍🏫 Expert en Cryptomonnaies Entrepreneur 🥐 Français Crypto - Blockchain - NFT

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé