Accueil Binance en pleine crise de confiance, le PDG répond avec un article en chinois
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Binance en pleine crise de confiance, le PDG répond avec un article en chinois

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Binance, le plus gros CEX au monde, fait face à une vague de peur dans l’univers crypto. Dans le jargon anglais, on appelle cela “FUD”, pour “Fear, Uncertainty, Doubt”. La faillite de FTX, aura en effet quelque peu bousculé la confiance qu’avaient les utilisateurs en ces grosses plateformes d’échange toutes-puissantes.

Et qui de mieux que le leader du moment pour figurer dans le viseur de ces derniers. Cela n’aura pas loupé, malgré la divulgation d’un PoR (Proof of Reserves) ainsi que plusieurs interviews sur de nombreux médias, CZ n’aura pas totalement convaincu son public.

Et c’est pourquoi celui-ci a décidé de s’attaquer à 7 accusations auxquelles il fait face pour clôturer une bonne fois pour toutes les débats autour de la plateforme.

Binance répond à la vague de FUD avec un article de blog

binance logo

CZ aura fait le choix le plus simple pour contrecarrer la peur qui commence à monter autour de sa plateforme. Et pour cela, il a abordé quelques points importants qu’il souhaitait clarifier pour rassurer les investisseurs, dans un simple article.

Par exemple, en ce début de mois de décembre, les retraits en USDC ont été suspendus. CZ nous explique que ce blocage était dû à une conversion de jetons USDC en BUSD afin de consolider les réserves de la société.

Et celui-ci a continué son plaidoyer en se voulant rassurant quant aux réserves de Binance. Il a affirmé que tous les retraits des clients présents sur la plateforme peuvent être honorés en temps et en heure. Pour le justifier, CZ a déclaré que l’entreprise réalisait suffisamment de bénéfices avec les frais de transaction pour faire face à toutes les situations. Voici ce qui y est dit dans l’article en chinois :

Binance ne détournera pas les fonds des utilisateurs pour des transactions ou des investissements, ni n’a de dettes, ni ne figure sur la liste des créanciers d’une entreprise qui a récemment fait faillite.

Une annonce qui fait fortement référence à FTX qui avait quelque peu joué avec les fonds des utilisateurs pour injecter de l’argent dans la société Alameda Research appartenant aussi à Sam Bankman-Fried.

En bref, CZ essaye tant bien que mal de montrer patte blanche en multipliant les audits. Le dernier en date a été effectué par CryptoQuant qui a assuré que la situation de Binance n’a rien à voir avec celle de FTX juste avant sa faillite. À propos de FTX, il a déclaré :

Les 3 derniers jours sont juste une révélation des problèmes. Les problèmes étaient présents bien avant. Ils n’ont pas été créés durant ces 3 derniers jours.

Si vous êtes encore un peu sceptique vis-à-vis de Binance, il existe d’autres plateformes en service. eToro par exemple, reste un outil performant pour trader des cryptos.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

Changpeng Zhao dément avoir provoqué la faillite de FTX

Autre accusation autour du personnage CZ, il aurait provoqué la faillite de FTX. Celui-ci s’est défendu en affirmant qu’il ne voyait pas les autres plateformes comme des concurrents.

Sam BF, avait lui-même accusé le PDG d’avoir orchestré un plan pour faire tomber l’exchange. CZ a en effet liquidé tous ses FTT Tokens le 6 novembre dernier. Celui-ci avait repéré la nature des investissements de Alameda Research qui possédait une très grande quantité de tokens issus de FTX. Et pour lui, c’était un drapeau rouge qui justifiait le retrait de tous les fonds de Binance auprès de FTX.

cryptonaute twitter

CZ multiplie les licences de conformité, mais la méfiance reste de mise

Malgré tous les efforts fournis par la PDG de Binance, beaucoup restent sceptiques sur la situation de l’entreprise. Celui-ci aura d’ailleurs émis quelques critiques auprès de certaines sociétés d’audit comme Mazars, qu’il considère comme non adaptées aux entreprises cryptographiques. Mazars a depuis retiré son audit de son site.

En plus de cet accrochage, on ne peut pas dire que Changpeng Zhao aura démontré une image très sereine auprès des médias. Et dans de tels moments de tension, toute apparition mal maîtrisée peut rapidement tourner au vinaigre si le PDG montre quelques signes de faiblesse.

Alors, panique justifiée ? Pour le moment, rien ne montre que Binance présente des signes avant-coureurs de faillite. Le marché est dans un état de stress intense et le FUD au plus haut. Si CZ paraît quelque peu vague sur ses réponses lors de cette interview, les différents audits et rapports faits sur la société sont tout de même très rassurants.

BNB crash après l’interview du PDG dans les médias

Le jeton BNB a connu un crash significatif juste après la publication de l’interview. Cela nous montre encore une fois à quel point le secteur des cryptos est sur le fil du rasoir et la peur bien présente. Beaucoup d’investisseurs sécurisent leurs fonds en transférant leurs jetons sur des wallets physiques ou encore en investissant dans les stablecoins.

BNB binance cmc
Chute du jeton BNB à 227 dollars suite à l’interview de CZ – Source : CoinMarketCap

Depuis, le jeton a repris en valeur, mais reste bien loin de son niveau de début décembre. Il faudra sans doute un peu de temps au PDG pour prouver que la plateforme est sûre… ou non.

Ce que craignent les experts et investisseurs, c’est cet effet domino que pourrait enclencher FTX. La baisse considérable du marché risque de provoquer des faillites en chaîne comme lors de la crise de 2008. Un scénario catastrophe qui pourrait bien emmener Bitcoin à un prix aux alentours de 10 000 dollars.

Pour vous tenir au courant des évolutions du marché, rendez-vous sur notre page qui donne le cours des plus grosses cryptos en temps réel !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram