Accueil Binance et Circle contribuent à l’élaboration d’un cadre réglementaire pour les cryptoactifs au Royaume-Uni
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

Binance et Circle contribuent à l’élaboration d’un cadre réglementaire pour les cryptoactifs au Royaume-Uni

binance-circle-crypto-royaume-unis
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’échange de cryptomonnaies Binance et l’émetteur de stablecoin Circle ont tous les deux fourni des commentaires au gouvernement britannique sur le projet de réglementation cryptographique. A l’appel du gouvernement britannique et HM Treasury, ils ont tous les deux participé à une consultation visant à amener les crypto-actifs dans le périmètre réglementaire du Royaume-Uni.

Un équilibre difficile à atteindre

Le mois dernier, l’Union Européenne a officiellement adopté son règlement sur les marchés des actifs cryptographiques (MiCA), aux États-Unis l’industrie appelle à plus de clarté suite à des examens de plus en plus fréquents de la part de la SEC et de la CFTC, il fallait bien que le Royaume-Uni franchisse le pas. Que ce soit du côté de Binance ou de Circle, tous les deux soutiennent l’introduction d’un régime particulier pour la règlementation des crypto-actifs mais ne se privent pas d’émettre quelques mise en garde.

Binance reste prudent et insiste sur le fait d’accorder une attention particulière aux consommateurs tout comme à l’intégrité du marché et la stabilité financière. Atteindre un équilibre n’est pas chose aisée et une règlementation disproportionnée peut avoir des effets dévastateurs :

Une réglementation disproportionnée pourrait étouffer l’innovation et la croissance, supprimer le choix et la concurrence, et potentiellement conduire les consommateurs vers des marchés ou des opérateurs non réglementés.

Binance a aussi déclaré qu’il faut prendre soin de définir clairement ce que l’on entend par “finance décentralisée”. Il est important d’atteindre les objectifs politiques mais cela doit se faire en prenant en compte les particularités de l’industrie qu’il convient de règlementer.

Voici quelques commentaires laissés sur le réseau social Twitter par le fondateur et PDG de Binance, Changpeng Zhao :

 

cryptonaute twitter

Une réussite qui repose sur de la transparence

Pour cette seconde partie nous laisserons la parole à la société qui gère la pièce stable de l’USDC et qui va insister sur la nécessité de tenir des propos clairs afin de proposer un horizon dégagé aux utilisateurs.

Circle a recommandé que HM Treasury crée une plus grande clarté autour des activités réglementées liées à la Financial Services and Markets Act (FSMA), aux applications proposées de l’ordonnance sur les activités réglementées (RAO) et au nouveau régime d’activités désignées (DAR).

Plus de clarté mais aussi de la transparence et des détails sur les plans du gouvernement, il est nécessaire de créer un climat de confiance entre d’un côté le législateur et de l’autre les parties prenantes qui vont être affectées par cette nouvelle règlementation. Circle rappelle que la meilleure manière de construire un cadre réglementaire sur mesure, c’est d’échanger et d’avancer main dans la main.

Circle a exhorté HM Treasury à divulguer rapidement ses plans pour la réglementation des pièces stables de paiement adossées aux monnaies aux fiat.

Circle a recommandé que des détails supplémentaires du gouvernement et de la Financial Conduct Authority (FCA) sur la façon dont l’autorisation et la supervision auraient lieu dans le cadre du DAR soient les bienvenus, d’autant plus qu’il s’agissait d’une boîte à outils réglementaires non testée.

Le fond de capital risque A16z crypto confirme les allégations de ses camarades et appelle le Royaume-Uni à envisager une approche nuancée et adaptée vis-à-vis de cette réglementation.


Source : Circle


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram