ActualitésCrypto-bourseRegulation

Binance n’est pas réglementé à Malte, déclare le régulateur

Crédit : Malte - Pixabay

La Malta Financial Services Authority a déclaré que Binance n’était pas réglementé ni autorisé à opérer à Malte.

 

Dans un communiqué publié sur son site web, l’organisme maltais chargé de réguler le secteur financier a écrit que le crypto-exchange n’était « pas autorisé par la MFSA à opérer à Malte ».

À la suite d’un rapport dans une section des médias qualifiant Binance de « société de crypto-monnaie basée à Malte », la Malta Financial Services Authority (MFSA) réitère que Binance n’est pas autorisé par la MFSA à opérer dans l’industrie de la crypto-monnaie et n’est donc pas soumis à la surveillance réglementaire de la MFSA,”

Au printemps 2018, le PDG-fondateur de Binance, Changpeng Zhao, annonçait avoir choisi Malte pour l’ouverture de nouveaux bureaux.

L’ex-Premier ministre maltais, Joseph Muscat, qui vient de démissionner à la suite du scandale lié à l’assassinat de la journaliste d’investigation Daphne Caruana Galizia, avait à l’époque tweeté : « Bienvenue à Malte Binance. Nous visons à être les pionniers mondiaux dans la réglementation des entreprises basées sur la blockchain et la juridiction de choix pour les entreprises de technologie financière ».

La même année, Binance et la bourse de Malte annonçaient avoir conclu un protocole d’accord afin de mettre en place un service de trading pour les titres financiers numériques. Aussi, le gouvernement maltais signait un mémorandum d’entente (MoU) avec la Blockchain Charity Foundation de la société.

Dans son message publié vendredi, la MFSA a ajouté qu’elle « évaluait toutefois si Binance a des activités à Malte qui pourraient ne pas relever du domaine de la surveillance réglementaire ».

Zhao, le dirigeant de la plateforme, a rapidement qualifié les publications autour du communiqué de « vieilles nouvelles ».

Il y a un mélange de vérité, de FUD et d’idées fausses. Binance n’a pas son siège social ou n’est pas exploitée depuis Malte. […] Rien n’a changé à Malte, pour Binance ou tout autre exchange crypto. À ce jour, aucune licence n’a été accordée à quiconque,” a-t-il tweeté.

Il a ensuite expliqué que Binance « possédait un certain nombre d’entités réglementées dans le monde », sans préciser lesquelles.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les régulateurs et respectons les règles des lieux où nous opérons,” a-t-il ajouté, affirmant que Malte était toujours l’un des pays les plus avancés sur l’adoption de la blockchain.

En moins de 2 ans, Binance s’est imposé comme l’un des leaders du secteur du trading de crypto-monnaies en terme d’utilisateurs et de volume échangé. La firme a lancé une myriade de produits à destination des investisseurs de détail et récemment fait son entrée sur le marché américain.

La semaine dernière, Bloomberg signalait que le géant de l’échange de crypto-monnaies avait déposé une demande pour une licence de paiement à Singapour.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*