ActualitésCrypto-bourse

Binance s’associe avec CipherTrace pour lutter contre le blanchiment d’argent

La crypto-bourse Binance a annoncé collaborer avec la startup de cybersecurité blockchain CipherTrace afin de lutter plus efficacement contre le blanchiment de capitaux sur son service d’échange de crypto-monnaies.

 

Sur son site internet, la société Binance a expliqué que ce partenariat visait à améliorer le programme de conformité anti-blanchiment (AML) de son crypto-exchange, l’un des plus importants de la planète en terme de volume échangé.

CipherTrace, en tant que solution de sécurité blockchain, augmentera notre potentiel d’expansion et renforcera la confiance portée par nos utilisateurs, régulateurs et institutions financières. Cela nous aidera à pénétrer de nouveaux marchés de la manière la plus conforme possible.” a déclaré Samuel Lim, responsable de la conformité chez Binance.

Fondé en 2015 à Menlo Park en Californie, CipherTrace développe des solutions d’analyse pour les blockchains visant à aider les entreprises, les banques mais aussi les organismes publics à lutter contre le blanchiment d’argent et la criminalité dans l’espace cryptographique.

En février 2019, CipherTrace a levé 15 millions de dollars auprès de Galaxy Digital, Aspect Ventures et d’autres sociétés de capital risque.

Binance montre la voie en matière de programmes de conformité AML pour l’industrie […]. Nous espérons que beaucoup d’autres suivront l’exemple de Binance.” a ajouté Dave Jevans, directeur de CipherTrace.

La crypto-bourse chinoise, désormais basée à Malte, semble prendre très au sérieux ce type de menace et s’est déjà associée à deux autres firmes spécialisées dans la cybersecurité des blockchains, Chainalysis en octobre 2018, et IdentityMind le mois dernier.

Récemment, le régulateur maltais MFSA a également noué un partenariat avec CipherTrace afin de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans le secteur de la crypto-monnaie.

> Le G20 discutera de la régulation des cryptomonnaies en juin 2019

> Le GAFI étend ses normes en matière de lutte contre le blanchiment d’argent aux actifs virtuels

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*