bitcoin bce critique communaute defend
Régulation, Toute l'actualité

Bitcoin : La Banque centrale européenne le critique et la communauté le défend

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Tandis que la Banque centrale européenne (BCE) a publié récemment un billet sur son blog concernant les défauts du Bitcoin, la communauté a pris la parole notamment sur Twitter afin de défendre leur crypto préférée.

Un article assassin

La BCE n’a pas lésiné sur les éloges négatifs à propos du Bitcoin dans son dernier billet à son sujet. Il faut dire que suite à l’affaire FTX et les différents scandales concernant la liquidité des acteurs du secteur des crypto-monnaies, les régulateurs de l’Union Européenne ont rejoint les législateurs du monde entier pour mettre en place des réglementations plus strictes et claires concernant l’industrie des crypto-monnaies.

Ainsi, le 30 novembre la BCE a publié un article sous le nom de “Bitcoin’s last stand” qui pourrait se traduire littéralement comme “le dernier rempart du Bitcoin” dessinant un soldat qui a bien combattu, mais qui est au bout de ses forces. À travers cet article, Ulrich Bindseil et Jürgen Schaaf, respectivement directeur général et conseiller de la Banque centrale européenne, ont dépeint un portrait de la carrière de cette crypto-monnaie.

Néanmoins, plutôt que de dresser une globale du Bitcoin depuis son existence avec ses hauts et ses bas, ils ont préféré se concentrer sur la situation actuelle et les problèmes qui en découlent. De ce fait, l’article dresse notamment trois points négatifs majeurs.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

Les points négatifs selon la BCE

D’une part le Bitcoin n’est que très peu utilisé dans le cadre de transactions légales, ensuite l’attention que ce dernier engendre auprès des régulateurs du monde entier pourrait s’interpréter comme une approbation ce qui n’est pas le cas. Finalement, toute banque interagissant avec cet actif pourrait voir sa réputation entachée.

Bilan, à la lecture de ce contenu, on comprend rapidement que la BCE ne porte pas dans son cœur le Bitcoin et le fait clairement savoir. Bien entendu, la situation actuelle explique ce comportement, mais des utilisateurs sur Twitter souhaitant défendre la crypto-monnaie y voient bien plus qu’une simple rancœur de l’état actuel du marché.

cryptonaute twitter

Un conflit d’intérêt ?

En effet, dès l’instant où cet article a vu le jour, bon nombre de membres de la communauté crypto ont estimé qu’un tel écrit était révoltant par ces propos jugés incorrects. Le tweet de la BCE a reçu de nombreuses réponses pour s’insurger d’un tel contenu.

Certains commentaires faisant la lumière sur l’avis de Blindseil et le potentiel conflit d’intérêt engendré. En effet, ce dernier a récemment écrit de nombreux articles sur les CBDC (Central Bank Digital Currencies) et leurs utilisations.

De toute évidence, ces cryptos d’un nouveau genre se prêteraient mieux au contrôle des autorités comme la BCE. Or le Bitcoin est un acteur majeur se mettant en travers de ce type de projet par son existence et son potentiel.

D’autres utilisateurs ont essayé de lire cet article de la BCE en tentant d’être ouvert d’esprit, mais sans succès notamment parce que certains passages indiquent que le Bitcoin sert notamment à des transactions illégales. Or, un tel fait est davantage de l’ordre du passé qu’un cas actuel.

Le fameux meme “BTC is dead” a parcouru de nombreuses fois l’espace des commentaires des utilisateurs de Twitter cherchant à se moquer de l’article de la BCE, mais aussi leurs prédictions hasardeuses comme la baisse de l’inflation en 2022.

Un marché toujours debout

Malgré la crise actuelle tout au long de l’année que ça soit en conséquence de l’inflation, de la guerre en Ukraine, la chute de Terra Luna ou encore l’affaire récente de FTX, le secteur des crypto-monnaies est toujours d’actualité.

Certes, celui-ci pesait dans les 3 trilliards de dollars l’an dernier à la même époque et ne vaut plus que 862 milliards de dollars actuellement. Malgré tout, le milieu continue à se développer et connaît des cycles. Les plateformes d’échange continuent de consolider leur existence en se faisant réglementer davantage.

Ainsi, Bitpanda a récemment reçu le feu vert d’opérer en Allemagne et Gemini a obtenu sa licence crypto en Italie et en Grèce. Conclusion, quand bien même FTX a ébranlé le milieu notamment pour les CEX et impacté de nombreux projets, l’industrie des crypto-monnaies continue à évoluer.


Le Bitcoin et l’ensemble des altcoins ont connu une hausse relativement importante ces dernières heures avec particulièrement BTC passant à nouveau au-dessus des 17 000 $. La raison principale étant l’annonce de la FED concernant les taux d’intérêts augmentant de 50 points.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Rédacteur

Emmanuel Mounier Rédacteur

Rédacteur depuis plusieurs années, passionné par les sciences et les nouvelles technologies. Investisseur à mes heures perdues, je m'intéresse aux crypto-monnaies notamment pour leur aspect technologique et je suis également curieux de voir l'évolution des NFTs gaming dans les années à venir.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram