Analyse techniqueBitcoin

Bitcoin (BTC) : scruter les marqueurs de stabilisation n’est pas suffisant

Crédit : Pixabay

Ce weekend, le cours du Bitcoin et celui des crypto-monnaies majeurs ont poursuivi leur phase baissière initiée jeudi dernier à la rupture des 7850$/8000$ sur le BTC/USD. Seule une stabilisation du leader, Bitcoin, peut enrayer la chute générale.

 

Facteurs techniques clés de l’article :

BTC/USD – tendance de fond : le marché reste dans une phase corrective de la hausse réalisée entre 3100$ et 13.900$ et le rebond de fin octobre n’a pas permis de dépasser une résistance « capable » de stopper cette dynamique. Objectivement, le mouvement reste baissier ; mais un nouveau support important est testé.

BTC/USD – le point immédiat : le cours du Bitcoin a rompu les 7230$ ce weekend, soit 2/3 de retracement de toute la hausse 3100$/13.900$. La ligne de tendance haussière annuelle est à présent testée (support 6200/6500$), dernier seuil pouvant éviter un retracement à 85%/100%.

 

C’est la rupture des 7850$/8000$ la semaine passée qui a donné le point de départ de la chute du cours des cryptos-monnaies avec le retour des capitaux à travers la hausse du volume d’échange quotidien. Ce signal correctif a une source fondamentale liée à la régulation des cryptomonnaies en Chine, nous vous avons proposé ici un article sur le sujet.

Techniquement, il faut être objectif, le cours du Bitcoin reste enfermé dans une période de correction dont le premier jour a été la cassure du support à 9000/9500$ le 24 septembre dernier. Les deux sessions de forte hausse fin octobre n’ont pas permis l’effacement des effets de cette cassure et le marché inscrit maintenant de nouveaux plus bas.

La séquence haussière construite cette année entre 3100$ et 13.900$ est retracée en profondeur. Rappelons que les précédents marchés haussiers du Bitcoin avaient été retracés à hauteur de 85%, avant qu’une longue stabilisation permette de repartir à la hausse.

C’est le cas pour ceux de l’année 2013 et celui de l’année 2017 (3100$ représentait 85% de retracement de la hausse de 2017). Par récurrence, cette amplitude de retracement donne 4700/5000$ pour le retracement du moment.

En analyse technique, nous pouvons toujours relever des niveaux de support. Afin d’enrayer une correction, il faut un, se stabiliser, deux, proposer une configuration technique de renversement haussier.

Comme évoqué vendredi, le cours du BTC teste maintenant le support à 6200$/6500$, soit la ligne de tendance haussière chartiste annuelle, le point bas de la session de renversement haussier du 17 mai dernier et le kumo (ichimoku) en données hebdomadaires.

Je ne présage ici de rien, cela serait parfaitement hasardeux de défendre la fin de la correction sans aucun signal technique. Ce support se présente maintenant, pour savoir si c’est le « bon » support, il faut :

⦁ Des marqueurs techniques de stabilisation
⦁ Un dépassement de résistance et/ou une figure de creux
⦁ Un volume d’échange conséquent

Les précédents supports emportés ont parfois permis une petite stabilisation, mais il manquait donc des étapes pour argumenter sur la fin de la correction. Au moment où j’écris ces lignes, la ligne de tendance décrite semble stabiliser le marché, mais c’est du déjà-vu.

Je vais continuer de scruter les marqueurs éventuels de stabilisation sur le support, mais sans dépassement de résistance (7300$/7400$), cela n’aura pas grande signification.

Suivez Vincent Ganne sur Trading View pour davantage d’analyses sur les marchés financiers.

Les seuils techniques et la tendance indiqués ci-dessus sont basés sur l’approche technique « prix, momentum, sentiment, ichimoku ». Les données proviennent de Bitstamp et les graphiques de TradingView. Vous pouvez consulter l’historique de nos points techniques sur les crypto-monnaies en cliquant ici.

Ce contenu est proposé à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement. Nous vous rappelons que l’investissement dans les crypto-actifs, y compris Bitcoin, est extrêmement risqué. Les cours des crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes et d’imprévisibles fluctuations de prix.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*