Accueil Comment Trader avec la Bitcoin Dominance ?
Actualités sur Bitcoin

Comment Trader avec la Bitcoin Dominance ?

bitcoin btc crypto dominance alt season

Comment la dominance du Bitcoin et l'Alt Season peuvent devenir votre stratégie de trading ?

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Depuis la reprise haussière du Bitcoin il y a quelques jours, les investisseurs cherchent des signes qui pourraient annoncer le retour de l’alt-season. Parmi les indicateurs utilisables pour suivre les tendances du marché, la dominance du bitcoin est souvent négligée. Malgré sa stabilité relative, elle permet d’évaluer le flux des capitaux. On peut ainsi repérer si le marché se limite à la valeur refuge du bitcoin ou s’il se positionne sur des altcoins plus risqués.

 

  • Comment évaluer la dominance du Bitcoin ?
  • Que nous apprend cette dominance ?
  • Pourquoi est-elle un indicateur de moins en moins fiable ?

Comment évaluer la dominance du Bitcoin ?

La dominance du bitcoin correspond à la part du bitcoin dans la capitalisation globale du marché crypto. Le moyen le plus simple de la calculer est de diviser la capitalisation du bitcoin par la capitalisation globale du marché crypto. Avec une capitalisation du bitcoin actuellement de 715 205 000 000 dollars et une capitalisation globale du marché de 1 687 000 000 000 dollars, on obtient une dominance de 42,2%.

Cependant, ce chiffre est faussé si on veut utiliser cet indicateur. En effet, les stablecoins ne sont pas véritablement des concurrents du bitcoin. Il faudrait donc enlever leur capitalisation pour avoir une dominance plus exacte. Si on enlève les cinq principaux stablecoins (USDT, USDC, BUSD, UST et DAI), on obtient une dominance de de 47,1%. On remarque donc que le bitcoin reste encore maître du marché des cryptomonnaies. Lui seul peut faire vaciller tous les autres ou au contraire les lancer dans un bull run.

Les traders ne s’y trompent pas en utilisant les futures et donc le trading par levier principalement sur le cours du bitcoin. Alors qu’il a aussi une très grande dominance (17,6% ou 19,5), l’Ethereum n’a pas ce poids. Il sert surtout de repère au niveau de la finance décentralisée. En effet, son importance beaucoup plus aux sommes investies dans les protocoles de son réseau. En ce sens, Ethereum reste la blockchain phare de la finance décentralisée. Cependant, cette importance dans le secteur de la DeFi reste pour l’instant secondaire au niveau du trading. Dans ce mode d’analyse, la distinction se fait surtout entre le bitcoin et l’ensemble des altcoins.

 

cryptonaute twitter

Un outil pour suivre l’évolution du marché ?

Cet indicateur permet dans certains cas d’évaluer la tendance du marché. Les traders considèrent qu’une dominance qui descend est le signe d’un marché haussier. Ainsi, les investisseurs sont prêts à prendre plus de risques et donc vont se positionner sur des altcoins qui ont un plus grand potentiel de hausse. C’est donc le signe d’un marché plus dynamique et qui va soutenir un plus grand nombre de projets. Au contraire, lorsque la dominance du bitcoin augmente, on peut y voir le signe d’une fragilisation du marché. Celui-ci ne veut donc plus prendre de risque et va se réfugier dans des valeurs refuges, dont celle du Bitcoin. C’est pourquoi lors des tendances baissières, les altcoins subissent de plus fortes baisses que le bitcoin.

Sans reprendre comme exemple le traumatisant bear market de 2018, certains altcoins ont vu leur cours divisé par 2, 3 ou 4 depuis leur ATH l’automne dernier. Elrond a connu un ATH à 542 dollars et est maintenant à 128 dollars. Solana est passé de 260 à 81 dollars. Pendant ce temps, le bitcoin a perdu “uniquement” 50 % par rapport à son ATH. On voit donc que les capitaux passent dans un premier temps des altcoins vers le bitcoin avant de sortir du marché crypto. C’est pourquoi le bitcoin est protégé d’un effondrement général.

 

Les cours des altcoins prennent peu à peu leur indépendance

Même si cet indicateur est à prendre en compte pour confirmer ou non certaines intuitions sur l’évolution du marché crypto, on peut aussi estimer qu’il sera de moins en moins pertinent pour deux raisons. En effet, par rapport aux deux premiers cycles du marché crypto, la dominance du bitcoin a largement baissé. Proche des 100% avant 2017, elle est restée autour des 70% pendant le bear market 2018-2020.

Depuis plus d’un an, cette dominance tourne entre 45 et 38%. Elle est même descendue pendant une période baissière contrairement aux autres cycles. Malgré son poids, le bitcoin dictera sans doute de moins en moins le marché crypto au fur et à mesure que sa dominance déclinera. De plus, on s’aperçoit durant ce cycle que sa dominance varie très peu contrairement au bull run 2017-2018. Cet indicateur peut donc de moins en moins servir pour anticiper la tendance du marché. Ainsi, le LUNA a commencé un rallye haussier cet automne à contre-courant de cet indicateur.

Quel indicateur choisir pour suivre l’évolution du marché ? Parmi tous les indicateurs disponibles, la dominance du Bitcoin peut compléter une intuition ou d’autres analyses pour anticiper des retournements de tendance. Cependant, son histoire montre aussi qu’elle a de moins en moins de poids dans les prévisions. L’ère du tout bitcoin est révolue et même si le père de toutes les cryptomonnaies mène encore la danse, les altcoins prendront sans doute de plus en plus leur indépendance.

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram