Accueil Bitcoin : Quels sont ces facteurs qui ont fait plonger son cours?
Actualités sur Bitcoin

Bitcoin : Quels sont ces facteurs qui ont fait plonger son cours?

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Une nouvelle fois encore, le Bitcoin et les autres des cryptomonnaies se sont fait écraser par l’annonce d’un relèvement des taux de la Banque Centrale Américaine. Le marché des cryptos est en recul de 6,86% au moment de la rédaction de l’article. La Fed n’est pas seul bourreau des cryptos, voyons tous les facteurs à la base de cette baisse. 

Le bitcoin a plongé de 7,35%. L’Ethereum ne se porte pas mieux. La cryptomonnaie des contrats intelligents a enregistré une baisse de 7,25% au cours de ces 24 dernières heures. Avax (-8,05), Terra (-9,08%) et BNB (-5,03%); toutes les pièces ont chuté au cours de la séance. 

Les actifs numériques n’ont pas été les seuls à souffrir au cours de la session de ce jeudi. La bourse traditionnelle a aussi eu son lot. L’indice élargi de Wall Street, S&P 500 a lâché 2,12% pour finir à 4.380,26 points. L’indice Nasdaq à forte composition technologique a reculé de 2,88% à 13.716,71 points. Le Dow Jones, pour sa part a baissé de 1,78% pour clôturer à 34.312,03 points. 

Plutôt dans la journée, les indices européens ont cédé quelques points à cause de l’anticipation de la volatilité sur le marché US. L’indice phare de la bourse de Paris, le CAC 40 a lâché 0,26% pour finir à 6.946,82 points. L’indice allemand de la bourse de Francfort, DAX 30 a perdu 0,67% et terminé la séance à 15.267,63 points.

Hausse des taux : L’ange noir tend ses ailes sur les actifs à risque

On doit pas se mentir, les investisseurs savaient qu’au cours de cette année, les banques centrales allaient adopter une politique monétaire agressive par rapport à cette volonté de contenir l’inflation. S’il est bon de préciser qu’il ne s’agit pas d’hyperinflation mais le niveau ou le rythme auquel les prix ont augmenté demeurent inquiétants. L’économie américaine n’a pas connu cette situation d’inflation depuis 40 ans. Avec une hausse de l’IPC de plus de 7%, La Fed est bien loin derrière le niveau cible des 2%. Les autres économies de l’OCDE souffrent eux aussi de cette conjoncture inflationniste.

Dans ce contexte, il était évident que les banques centrales allaient pratiquer une politique de resserrement monétaire. Maintenant, après un mois de janvier en dent de scie, les investisseurs commençaient par absorber la hausse des taux. Le début du mois de février ou plutôt la première semaine débute bien pour les actifs risqués plus particulièrement, les cryptomonnaies. Le cours du bitcoin avait pris plus de 20% par rapport à son creux de janvier. Même niveau d’augmentation pour l’Ethereum et certains d’autres altcoins.

Ce qui allait poser problème : l’absorption devient un oubli. Voilà que le Bureau du Travail a publié les statistiques sur l’inflation et l’emploi aux Etats-Unis . Les marchés ont appris que l’inflation en rythme annuel outre atlantique se chiffre à 7,5%. James Bullard, président de la FED de l’État du Missouri, grand faucon est monté au créneau et a urgé ses camarades de la Banque Centrale Américaine d’augmenter au plus vite les taux. Bingo! réunion d’urgence en lundi du FOMC. La peur accaparait Wall Street au cours de cette session. Mais, les liquidations de grande envergure vont intervenir ce jeudi avec la publication du compte-rendu de la réunion d’urgence. 

Les cryptomonnaies qui malgré l’annonce de la réunion avaient pu résister mais vont finalement céder et se retrouvent côte à côte à des niveaux supports  importants à défendre. En cas de relâche, le scénario du pire est imminent. On verra plus tard dans l’analyse technique quels sont ces niveaux de support à maintenir pour ne tomber dans la zone du chaos.

En tout cas, « La Fed cherche à atteindre un niveau d’emploi maximal et une inflation de 2 % à long terme.» peut-on lire dans le document de compte rendu. 

À l’appui de ces objectifs, le Comité a décidé de maintenir la fourchette cible du taux des fonds fédéraux entre 0 et 1/4 %. Avec une inflation bien supérieure à 2 pour cent et un marché du travail solide, le Comité s’attend à ce qu’il soit bientôt approprié de relever la fourchette cible du taux des fonds fédéraux.

cryptonaute twitter

Cette tension interminable en Ukraine panique les marchés 

En dehors de la Fed, cet événement diplomatique tient les actifs à risque par le cou. En réalité, ce qui inquiète les investisseurs est cette multitudes de rebondissements dans ce dossier qui assombrit les pistes d’un dénouement. Le président ukrainien avait annoncé dimanche que la Russie pourrait envahir son pays mercredi (parlant d’hier). Par la suite, Vladimir Poutine s’est entretenu avec Ola Scholz en lundi où le ton s’était avéré plutôt vers une désescalade. Aujourd’hui, on apprend que les occidentaux disent ne pas voir la désescalade russe malgré que Moscou a promis l’embarquement d’une partie des troupes dans leur camp.

Cette situation d’inquiétude et d’incertitude ne plaît pas aux marchés. Car en cas d’un véritable conflit entre la Russie et l’Ukraine, cela pourrait avoir un impact sur les pays d’Europe qui pour la plupart dépendent du gaz russe. Alors, retour au plus grand maux de l’année 2022 à savoir l’inflation. Et, ce petit mot n’est pas le meilleur ami du marché. 

Malheureusement, les cryptomonnaies qui devraient servir de valeur refuge à l’inflation tout comme l’or et les obligations,  se sont fait piéger par cette corrélation aux actifs risqués de Wall Street. Depuis plus d’un an, les cryptomonnaies suivent la même cadence que Nasdaq ou le S&P 500 à un rythme beaucoup plus haussier ou baissier dépendamment de la tendance.

Bitcoin: Une donnée On-Chain tirait déjà la sonnette d’alarme

Glassnode, dans sa fameuse Newsletter sur les données On-Chain, nous livre le comportement des investisseurs à l’aide des informations decryptées dans l’écosystème du bitcoin. Au sein de la dernière sortie intitulée : « Investors De-Risk Ahead of Hikes », Glassnode nous révèle quelques indicateurs qui montent que le marché n’était pas dans un bon momentum. Dans cet article, nous nous intéressons aux données sur le marché des futures. 

Le marché des futures du bitcoin qui montre l’anticipation des investisseurs pour l’avenir du cours l’actif indique une tendance plutôt aplatie pour le mois de mars. Glassnode souligne que les investisseurs se débarrassent des leviers des contrats futures. La principale raison est que les investisseurs décident de liquider leurs positions à terme, plutôt qu’une vente/offre forcée en raison des liquidations et de la volatilité des prix. Comme conséquence: l’open Interest sur les contrats futures est passé de 2,0 % à 1,76 % de la capitalisation boursière.

Ratio de levier d’Open Interest des contrats futures du bitcoin

Quels sont les niveaux de support technique  à surveiller sur le BTC?

Pour cette dernière partie, on vous apporte l’avis des experts de l’analyse technique sur le dernier mouvement de baisse journalier du bitcoin. On tient tout de même à souligner que le bitcoin s’est rejeté sous la résistance des 45 850$. Après, il s’est rangé vers 43 000$ – 45 000$ pour finir par tomber vers 40 260$ au cours de la session du jeudi. 

Pour Michaël Van de Poppe, tant que le bitcoin ne surmonte pas les 50 000$, on est toujours dans ce biais haussier. Dans l’image ci-dessous, l’expert partage les zones que le BTC doit franchir pour alimenter la hausse.

Ajouté à l’image Van de Poppe a écrit : 

“Rien n’a vraiment changé. C’est toujours celui que je regarde pour le bitcoin dans lequel je préférerais voir une cassure de ce bloc d’ordre hebdomadaire. Si cela ne se produit pas, alors je ne suis pas haussier.”

Pour l’analyste, Pentoshi, le ton est aussi piqué car la tendance baissière est toujours dominante malgré l’écho d’une reprise à la hausse. Il a déclaré : 

« Malgré toute la propagande haussière, le prix a toujours respecté les niveaux. Les bulls sont en survie ici. Je vais encore trader le niveau w/ reclaim mais je sais que le risque de baisse est élevé. »

La note d’optimisme nous vient du trader IncomeSharks qui souligne qu’un bitcoin à 40 000$ est quelque chose de fortifiant.

Avec tout ce qui s’est passé au fil des ans, comment ne pas être optimiste en sachant que le #Bitcoin vaut toujours plus de 40 000 $ ? Sa valeur continue d’augmenter presque chaque année depuis sa création. C’est un actif plus fort que ce que l’on croit.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram