ActualitésBitcoin

Bitcoin tombe sous les 10 000$ après l’audience du Libra aux États-Unis

Hier, David Marcus, le directeur de Calibra, a tenté de défendre le projet Libra devant plusieurs sénateurs américains très inquiets de l’arrivée d’une entreprise telle que Facebook à la tête d’une devise vendue comme la future monnaie mondiale.

 

Durant son audition devant le Comité sénatorial américain des banques, du logement et des affaires urbaines, Marcus a essuyé de nombreuses critiques à l’égard du projet Libra.

Les législateurs ont particulièrement mis en avant le manque de confiance accordée à la multinationale, soulignant les précédentes erreurs de Facebook en matière de confidentialité et de protection des données.

“Facebook a démontré, scandale après scandale, qu’il ne méritait pas notre confiance. Elle devrait être traitée comme une entreprise à but lucratif, comme toute autre société.” a commenté le sénateur de l’Ohio, Sherrod Brown.

Face aux critiques, Marcus a assuré qu’il serait prêt à recevoir entièrement son salaire en Libra car les jetons étaient soutenus par une réelle réserve de monnaie-fiats.

Outre le manque de confiance, certains législateurs ont émis des inquiétudes concernant la structure de l’association et l’interopérabilité des portefeuilles Libra. Marcus a confirmé à Mark Warner, le gouverneur de Virginie, que les autres wallets seraient au même niveau que Calibra, le crypto-portefeuille officiel de Facebook.

Durant l’audience, le Bitcoin n’a presque pas été évoqué, les législateurs semblaient davantage soucieux par rapport à l’arrivée d’une puissante entreprise à la tête d’une cryptomonnaie plutôt que par la technologie en elle-même.

La première pièce numérique du marché a toutefois chuté sous les 10 000$, perdant 12 points au cours des dernières 24h.

Cette après-midi, Marcus se présentera devant le Comité de la Chambre des États-Unis sur les services financiers, afin de défendre à nouveau Libra, notamment face à la sénatrice Maxime Waters, qui exhortait récemment Mark Zuckerberg à mettre en suspens le projet, afin de laisser le temps aux législateurs d’analyser plus en détails le fonctionnement de la cryptomonnaie.

> Donald Trump : “Je ne suis pas fan de Bitcoin et des autres cryptomonnaies”

> Libra oblige la Chine à accélérer son projet de cryptomonnaie

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*