Accueil L’exchange BitFlyer adopte de nouvelles mesures pour se conformer à la “Travel Rule”
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Régulation, Toute l'actualité

L’exchange BitFlyer adopte de nouvelles mesures pour se conformer à la “Travel Rule”

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

bitflyer-travel-rule
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

BitFlyer continue de prendre en charge les transactions vers et depuis les portefeuilles de dépôt. L’exchange a toutefois adopté de nouvelles mesures afin de se conformer à la Travel Rule.

L’application de la nouvelle mesure Travel Rule

Le 30 mai, BitFlyer, tout comme la plupart des plateformes d’échange de crypto-monnaies au Japon, s’est conformé à la réglementation anti-blanchiment d’argent (AML) du Groupe d’action financière (GAFI) ou Travel Rule.

L’exchange a ainsi mis en place des restrictions sur les dépôts et les transferts de crypto-monnaies sur sa plateforme. Il a également désactivé les transactions émanant et pointant vers les exchanges qui ne font pas partie du réseau Trust (Travel Rule Universal Solution Technology).

Rappelons que Trust est une plateforme permettant aux plateformes d’échanges de gérer les données-clients conformément à la Travel Rule. Parmi les grandes entreprises qui l’ont adopté, on citera notamment Coinbase ou encore crypto.com.

Source : Twitter
cryptonaute twitter

Coincheck collabore avec BitFlyer

BitFlyer a ainsi émis des restrictions envers 21 pays et régions nécessitant une notification d’infirmation sur la base de la Travel Rule. Parmi les pays listés, on retrouve notamment le Canada, les États-Unis mais aussi Singapour et Hong-kong.

Outre les restrictions géographiques, BitFlyer a émis des restrictions sur certaines crypto-monnaies prises en charge par Trust. Notons que l’exchange prend en charge le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Shiba Inu (SHIB) mais aussi Polygon (MATIC).

Coincheck est, jusqu’à présent, le seul exchange japonais à faire partie du réseau Trust. Cela lui permet ainsi d’interagir en toute légalité avec BitFlyer. BitFlyer et Coincjeck n’acceptent pour le moment que les transactions en BTC via TRUST pour le moment. L’équipe a cependant affirmé que d’autres cryptos telles que l’ETH seront bientôt disponibles.

Le Japon va appliquer de nouvelles mesures à partir du 1er juin

Il convient de noter que les nouvelles mesures s’appliquent à tous les utilisateurs, particuliers et corporatifs, qui effectuent des transactions en crypto sur la plateforme. Cependant, l’exchange continue de prendre en charge les transactions provenant et allant vers des portefeuilles cryptos tels que Metamask.

Ce n’est pas une coïncidence si BitFlyer a choisi d’adopter les nouvelles mesures pour se conformer à la Travel Rule avant la fin du mois. En effet, le Japon s’apprête à appliquer de nouvelles restrictions AML sur les crypto-monnaies à partir du 1er juin. Le parlement japonais a récemment renforcé les mesures de lutte contre le blanchiment d’argent.

L’objectif ? Aligner le cadre réglementaire local entourant les crypto-monnaies aux réglementations mondiales. Se basant sur ces nouvelles mesures, toutes les plateformes de crypto-monnaies devront transmettre les données des clients à la bourse à l’institution destinataire pour toute transaction crypto de plus de 3 000 $.


Source : CryptoHeadlines via Twitter


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram