Bitfury Surround : Une plateforme blockchain pour disrupter l’industrie musicale

Bitfury, le spécialiste du minage de Bitcoin, a annoncé étendre ses activités avec le lancement d’une nouvelle plateforme blockchain open-source visant à apporter plus de transparence dans l’industrie musicale.

 

D’après un communiqué, le groupe Bitfury a lancé Bitfury Surround, un service développé sous blockchain pour répondre aux défis auxquels font face les artistes et les autres acteurs de l’industrie musicale.

“L’industrie musicale est devenue un environnement complexe et concurrentiel qui souffre d’un important manque de transparence. Nous voulons promouvoir les artistes et contribuer à stimuler la croissance du secteur grâce à la création de cet écosystème ouvert et basé sur la blockchain.” a déclaré Valery Vavilov, PDG de Bitfury.


Cliquez ici pour voir l’image en grand format

Surround a été conçu sur l’infrastructure blockchain Exfum de Bitfury et devrait permettre de réduire les coûts administratifs, tout en renforçant la protection des droits d’auteur.

Stefan Schulz, responsable du développement commercial chez Vivendi, assumera le rôle de directeur général de Surround.

Bitfury Surround renforcera les droits des artistes en leur donnant, ainsi qu’à leurs partenaires, le pouvoir et les incitations nécessaires pour développer de nouveaux contenus et des solutions innovantes. Cela contribuera à responsabiliser les différents acteurs et à ouvrir le marché à d’infinis nouveaux modèles commerciaux. Nous allons créer un environnement durable qui rémunérera équitablement les artistes et les parties prenantes.” a-t-il dit.

Fondée en 2011 et basée à Amsterdam et Londres, la société Bitfury est experte dans l’extraction de crypto-monnaies et la fabrication et commercialisation de puces ASICs.

En novembre, Korelya Capital, le fonds d’investissement présidé par la femme politique Fleur Pellerin, a dirigé un tour de table de 80 millions de dollars pour Bitfury.

L’année dernière, la multinationale Sony a commencé à travailler sur un système de gestion des droits numériques – utilisant la blockchain – pour les données éducatives mais aussi d’autres formes de contenu comme les films ou les œuvres musicales.

> Bloomberg : Bitfury envisage une introduction en bourse (IPO)