Bitmain contraint de fermer son centre de développement en Israël

La baisse des prix sur le marché cryptographique oblige de plus en plus d’entreprises blockchain à rationaliser leurs activités. La dernière en date n’est autre que le spécialiste du minage de crypto-monnaies, Bitmain, avec la fermeture de sa filiale israélienne.

 

Les cours des crypto-monnaies ont chuté de près de 80% depuis janvier, ne laissant plus d’autres choix aux crypto-startups que de licencier du personnel ou mettre la clé sous la porte.

Cette semaine, le centre de développement de Bitmain, basé à Raanana en Israël, fermera ses portes et les 23 employés seront licenciés, rapporte Globes.

“Le marché cryptographique a été bouleversé au cours des derniers mois, ce qui a obligé Bitmain à examiner et à recentrer ses activités en fonction de la situation actuelle”. a commenté Gadi Glikberg, le manager de la branche israélienne de Bitmain.

Créé en 2016, le centre stoppera complètement ses recherches sur la technologie blockchain et l’Intelligence Artificielle (IA).

Cet été, Bitmain avait annoncé vouloir créer un nouveau centre blockchain dédié au traitement de données et à l’extraction de crypto-monnaies dans l’état du Texas aux USA.

En septembre, la firme a déposé une demande d’introduction en bourse (IPO) sur le Hong Kong Stock Exchange.

Début décembre, le studio ConsenSys axé sur Ethereum a également déclaré qu’il licencierait du personnel dans le but de rationaliser ses activités.

> Kraken, Roger Ver et Bitmain poursuivis pour avoir manipulé Bitcoin Cash

> Fidelity, Bitmain et Nasdaq investissent dans la crypto-bourse ErisX


La newsletter de Cryptonaute :