ActualitésMinage

Bitmain serait en train de licencier 50% de son personnel

D’après plusieurs sources internes, Bitmain procède actuellement à une grosse vague de licenciements. Près de la moitié des employés de la puissante firme spécialisée dans le minage de crypto-monnaie devraient être renvoyés.

 

Un porte-parole de Bitmain a récemment déclaré que le poids lourd de l’industrie cryptographique mettait en place un important plan de suppressions de postes, rapporte Coindesk.

“Nous effectuons des ajustements, bien que nous continuons à bâtir une entreprise durable, évolutive et à long terme.” a-t-il dit.

Sur la plateforme de réseautage Maimai, le LinkedIn chinois, deux employés de Bitmain ont confirmé l’information et indiqué que les licenciements débutaient cette semaine.

“C’est vrai, ça concernera plus de 50% de l’effectif total de Bitmain. Certains départements seront complètement abandonnés.” ont-ils affirmé.

Suite à la chute des prix sur le marché, de plus en plus de startups blockchain n’ont plus d’autres choix que de mettre la clé sous la porte ou de rationaliser leur activité en licenciant du personnel.

Début décembre, le studio ConsenSys axé sur Ethereum annonçait supprimer 13% de ses effectifs. Aussi, Bitmain a fermé son centre de développement en Israël et renvoyé 23 personnes.

Bien qu’une suppression de 50% des postes actuels ait été annoncée, il est difficile d’affirmer avec certitude que le chiffre est exact car le processus est actuellement en cours.

“Tout cela n’est pas traité en une seule journée, le nombre total d’emplois supprimés pourrait être plus élevé. Il est compliqué de donner un pourcentage précis à ce stade.” a ajouté le représentant de Bitmain.

En dépit des licenciements en cours, la source a précisé que le plus grand mineur de Bitcoin de la planète embauchait toujours dans plusieurs départements spécifiques.

> LinkedIn : Les offres d’emploi “développeur blockchain” multipliées par 33 en 2018

> Kraken, Roger Ver et Bitmain poursuivis pour avoir manipulé Bitcoin Cash

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*