Bitmain en procès contre les cofondateurs d’un mining pool Bitcoin

Le géant de l’extraction de crypto-monnaies, Bitmain, demande plusieurs millions de dollars de dommages et intérêts à trois de ses anciens employés pour ne pas avoir respecté une clause de non-concurrence en fondant un pool de minage concurrent.

 

Bien que le fabricant de puces ASIC tire la majeure partie de ses bénéfices grâce à la vente de machines pour miner des pièces numériques, Bitmain exploite également des pools de minage (ou coopérative de mineurs), notamment BTC.com, qui est le plus important du genre en terme de puissance de calcul (hashrate) sur Bitcoin.

Selon des informations obtenues par CoinDesk, Bitmain a engagé des actions en justice contre trois de ses ex-employés pour avoir violé une clause de non-concurrence qui les empêchait de créer un pool d’extraction concurrent.

Zhibiao Pan, Fa Zhu et Tianzhao Li gèrent aujourd’hui Poolin, le 7ème plus grand pool de minage de bitcoins du monde. C’est dans ce cadre que Bitmain réclame 4,3 millions de dollars de dommages et intérêts.

Les trois hommes, qui ont quitté Bitmain vers mi-2017, ont aussi poursuivi l’entreprise minière pour ne pas les avoir indemnisés dans les délais prévus, les libérant ainsi de cette clause de non-concurrence. En effet, l’accord stipulait que si Bitmain n’indemnisait pas ses salariés dans le mois suivant leur départ, cela annulait la clause de non-concurrence.

Au début du mois, on apprenait que Jihan Wu, le cofondateur et ex-PDG de Bitmain, pourrait prochainement lancer une nouvelle startup spécialisée dans la garde et la négociation de crypto-monnaies.

> Bitmain envisagerait de déployer 200 000 ASICs Bitcoin en Chine

> La demande d’IPO de Bitmain sur la bourse de Hong Kong a expiré


La newsletter de Cryptonaute :