ActualitésBitcoinCrypto-bourse

Bitwise : Près de 95% du volume d’échange de bitcoins est fake

D’après l’entreprise de services financiers Bitwise, la grande majorité du volume d’échange de bitcoins est simulé par des crypto-bourses non réglementées.

 

Bitwise Asset Management a publié un rapport dans lequel elle affirme que le volume de trading de bitcoins est majoritairement faussé par des crypto-exchanges peu scrupuleux, rapporte CNBC.

La firme basée à San Francisco a analysé le volume d’échange des 81 plus grandes crypto-bourses listées sur le site de données cryptographiques CoinMarketCap et révélé que sur le volume moyen cumulé rapporté, soit 6 milliards de dollars, seulement 273 millions de dollars seraient légitime.

“Les gens ont examiné la crypto-monnaie et ont déclaré que le marché était un bazar; c’est parce qu’ils examinaient des données manipulées. En enlevant ces chiffres absurdes, le marché devrait être mieux arbitré.” a commenté Matthew Hougan, responsable de la recherche chez Bitwise.

Selon le document, 71 plateformes (sur les 81 analysées) effectuent du wash trading, une technique permettant de gonfler les volumes d’échange. Les populaires services Binance et Coinbase seraient toutefois de bons élèves avec des chiffres très proches de la réalité.

En outre, 59% des échangeurs analysés ont déclaré un volume de transactions 10 fois plus élevé que la réalité.

“L’idée qu’il existe un faux volume est répandue depuis longtemps.” a ajouté Hougan.

Par le passé, Jay Clayton, le président de l’organisme de régulation américain SEC, avait fait savoir que le risque de manipulation sur le marché était l’une des raisons pour laquelle il ne souhaitait pas autoriser de fonds négocié en bourse (ETF) sur Bitcoin.

“Les investisseurs pourraient ne pas obtenir une évaluation juste du prix du bitcoin. Ce qu’ils attendent, c’est que le négoce ne présente aucun risque de manipulation. C’est un problème qui doit être résolu avant que je ne sois à l’aise avec un ETF.” avait-t-il dit.

> La crypto-bourse Bithumb va licencier la moitié de son personnel

> Le cofondateur de Quadriga CX rattrapé par son passé criminel

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*