Accueil La blockchain, l’alternative aux banques de Vanguard pour le trading de devises
Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

La blockchain, l’alternative aux banques de Vanguard pour le trading de devises

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le fonds d’investissement Vanguard Group disposerait d’une plateforme basée sur la blockchain pour le trading de devises. Il espère ainsi réduire ses coûts d’intermédiation et s’affranchir des grandes banques d’investissement.

 

Chaque jour, 6 trillions de dollars sont échangés sur le marché mondial des devises. Mais ce domaine est aujourd’hui dominé par de grandes banques d’investissement comme JPMorgan Chase et la Deutsche Bank.

Ces acteurs sont souvent incontournables dans le trading de devises, qui perçoivent ainsi des frais sur les investissements réalisés sur le marché des devises. Géant des fonds d’investissement, Vanguard Group ambitionnerait de s’affranchir de cette tutelle.

Une plateforme blockchain développée par Symbiont

Il mise pour cela sur la blockchain. Selon une information de Bloomberg, Vanguard disposerait d’une plateforme de trading développée par Symbiont. Opérationnelle depuis deux mois, elle est basée sur la blockchain. Mais pour accroître la désintermédiation sur ces transactions financières, l’entreprise doit réunir autour de sa plateforme un nombre suffisant d’investisseurs.

Car comme l’explique un expert de la finance interrogé par le média américain, « le trading direct est véritablement le Saint-Graal pour les acheteurs. » Une solution blockchain pourrait favoriser une réduction des coûts en mettant directement en relation acheteurs et vendeurs de devises.

Mais l’expert souligne qu’une telle approche requiert une « masse critique d’utilisateurs. » Vanguard reste pour l’instant discret sur ses projets et le nombre d’investisseurs aujourd’hui présents sur sa plateforme.

Officiellement, Vanguard pilote un projet axé sur « l’amélioration de l’efficacité et la réduction du risque de couverture de change » déclare une porte-parole. Cette initiative s’inscrit ainsi dans l’engagement du fonds de « réduire le coût d’investissement pour tous les investisseurs. »

Désintermédier les banques et baisser les coûts d’investissement

Rien donc sur les moyens mis en place pour y parvenir, ni donc de confirmation sur le recours à la blockchain. Un tel projet constituerait une véritable révolution sur le marché des devises basé sur un modèle pair à pair.

Dans ce circuit, des géants de la finance comme Citigroup, Morgan Stanley et la Deutsche Bank constituent des intermédiaires de fait pour les gestionnaires d’actifs. Vanguard espérerait donc les contourner.

Et ce ne serait pas la première fois que le fonds d’investissement viendrait jouer les trouble-fêtes. A noter qu’il a déjà l’expérience de la blockchain. Vanguard l’utilise en effet afin d’optimiser la gestion de ses fonds indiciels, notamment le Total Stock Index Fund (800 milliards de dollars).

Crédit miniature : devises – Pixabay

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

Leave a Comment

Write a Review

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram