MOBI : Renault, Ford et BMW lancent un groupe de recherche blockchain

Les plus grands constructeurs auto de la planète souhaitent utiliser la technologie blockchain pour améliorer l’industrie automobile et ont créé un nouveau groupe de recherche baptisé MOBI pour Mobility Open Blockchain Initiative.

 

BMW en Allemagne Renault en France ou encore Ford et General Motor aux USA, les  grands noms du secteur automobile se réunissent afin de travailler en collaboration et explorer le potentiel de la technologie blockchain.

C’est en réalité plus de 30 organisations qui participent au projet MOBI dont IBM, Bosch et même IOTA pour ne citer que les plus importantes. Le co-fondateur d’Ethereum, Joseph Lubin est membre du conseil d’administration du groupe.

Comme reporte TechCrunch, MOBI indique que son champ d’action irait des paiements, au suivi des données jusqu’à des domaines plus futuristes comme les véhicules autonomes.

Le directeur de MOBI, Chris Ballinger, déclare :

“La blockchain et les technologies connexes améliorent la confiance et vont révolutionner l’industrie automobile ainsi que la façon dont les consommateurs achètent et assurent leurs véhicules.”

Il ajoute :

“Grâce à ce projet et nos nombreux membres, nous allons accélérer l’adoption de la blockchain au profit des entreprises et des clients.”

La blockchain et le secteur automobile se sont déjà rencontrés à de multiples reprises. En février dernier, Vechain annonçait un partenariat avec BMW, en mars Mercedez Benz présentait une crypto-monnaie écologique. Plus récemment, c’est la plateforme Batavia (IBM) qui effectuait un test avec le constructeur allemand Audi.

A voir aussi : IOTA lance une borne de recharge intelligente pour véhicules électriques


La newsletter de Cryptonaute :