Boeing : Des véhicules aériens autonomes sous IA et blockchain

Boeing et SparkCognition développent des véhicules aériens autonomes (drones) fonctionnant grâce à la technologie blockchain et à l’IA. Le projet vise à fournir des solutions de gestion du trafic aérien (UTM) sans pilote.

 

D’après un communiqué, la startup SparkCognition spécialisée dans l’intelligence artificielle travaille en collaboration avec la nouvelle filiale du constructeur Boeing (Boeing NeXt) afin de développer des engins aériens sans pilote. La technologie blockchain et l’IA seront utilisées pour suivre et diriger les drones afin d’assurer la sécurité de l’espace aérien.

Boeing NeXt est focalisée sur la mise en place de solutions de mobilité commerciale et sur l’évolution de l’écosystème des transports. La société a récemment dévoilé un concept d’avion hypersonique pour le transport de passagers.

Amir Husain, le fondateur de SparkCognition, a annoncé :

“Le leader et numéro 1 mondial de l’aviation, en partenariat avec la société IA la plus innovante du monde, apporteront une expérience inégalée en matière de sécurité, d’innovation, d’échelle et de fiabilité.”

Ce partenariat vise également à développer une “interface de programmation normalisée pour la livraison de colis, l’inspection industrielle et d’autres applications commerciales“.

Greg Hyslop, le directeur technique de Boeing, a déclaré :

“Aujourd’hui, les avancées technologiques et les tendances sociétales convergent pour exiger des solutions audacieuses et une façon différente de voyager. Avec Boeing NeXt, nous entendons tirer parti de notre expérience pour transporter des personnes et des biens avec des technologies approuvées.”

Ce n’est pas la première fois que Boeing est associé à l’entreprise texane SparkCognition. En juin 2017, le constructeur avait investi dans la startup pour soutenir le développement d’une plateforme analytique axée sur la sécurité dans l’IA et l’innovation aéronautique.

A voir aussi :

> Un distributeur de bitcoins installé dans l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol

> La NASA souhaite utiliser la blockchain Ethereum pour l’exploration spatiale

> Talao : Une ICO française parrainée par Airbus