La bourse de Hong Kong hésiterait à valider l’IPO de Bitmain

D’après une personne proche du dossier, le Hong Kong Stock Exchange (HKSE) serait “très hésitant” à approuver la demande d’introduction en bourse (IPO) du spécialiste du minage de crypto-monnaies, Bitmain.

 

En septembre, le géant chinois Bitmain a officiellement déposé une demande d’inscription sur la bourse de Hong Kong avec pour ambition de lever 18 milliards de dollars.

Cependant, la baisse des prix, la volatilité omniprésente sur le marché et la pérennité de ce type d’entreprise feraient douter le HKSE.

“La Bourse hésite beaucoup à approuver ces sociétés minières Bitcoin, car le secteur est très volatile. Il existe un risque réel qu’elles ne puissent plus exister d’ici un an ou deux.” a déclaré la source anonyme via le média spécialisé Coindesk.

La source a ajouté que la fin de la tendance baissière actuelle aiderait significativement ce genre de startups à obtenir l’aval du HKSE.

“Ils font traîner l’affaire en ce moment. Si le marché repart à la hausse alors la bourse pourrait les autoriser. Mais parce que le marché est en baisse aujourd’hui, ces firmes doivent justifier de la viabilité de l’industrie blockchain.” a-t-elle dit.

En outre, Franck Bi, partenaire du cabinet d’avocats hongkongais Ashurst, a expliqué que le HKSE était particulièrement prudent vis-à-vis de l’incertitude réglementaire régnant dans ce secteur.

En novembre, Bitmain a lancé 2 nouvelles puces ASICs dédiées à l’extraction de Bitcoin. Ce mois-ci, le poids lourd a investi dans le crypto-exchange ErisX.

Toutefois, comme de nombreux acteurs blockchain, Bitmain a été contraint de commencer à rationaliser ses activités et a procédé à la fermeture de sa filiale israélienne.

> Député LREM : “Nous devons avoir nos propres fermes de minage en France”

> Razer dévoile une application de crypto-mining pour les gamers