BP et Shell déploient une plateforme blockchain pour le négoce du pétrole

Deux poids lourds de l’industrie pétrolière ont lancé Vakt, une plateforme blockchain dédiée au négoce du pétrole visant à simplifier les transactions sur le marché pétrolier.

 

Lancée en début de semaine et développée par les puissantes compagnies pétrolières Shell et BP, la solution blockchain Vakt permet aux entreprises de numériser et centraliser les transactions effectuées sur le brut, simplifiant ainsi le processus administratif pour les négociants, rapporte ScienceEtAvenir.

De grandes sociétés telles que Gunvor, Mercuria Energy et Koch Supply Trading soutiennent également le projet.

“Vakt est le bras logistique. Dès qu’une opération est effectuée via notre base de données, elle est transmise via Vakt.” a commenté Eren Zekioglu, chef des opérations chez Gunvor.

En outre, plusieurs institutions financières comme la Société Générale et la banque néerlandaise ING sont actionnaires de Vakt.

Seules les entités fondatrices du projet utiliseront la plateforme, avant sa commercialisation en janvier 2019.

On apprend aussi que Vakt sera prochainement connecté à Komgo, une plateforme permettant d’accélérer le financement du commerce de matières premières.

En janvier dernier, Shell déclarait avoir investi dans la startup blockchain londonienne Applied. Quelques mois plus tard, BP a également montré de l’intérêt pour la technologie sous-jacente à Bitcoin et révélait tester des projets blockchain en interne.

> Rwanda : Le gouvernement va utiliser la blockchain pour suivre le tantale