Le brasseur de Budweiser investit dans la startup blockchain BanQu

Anheuser-Busch InBev, la maison mère de Budweiser, a mené une levée de fonds pour BanQu, une jeune pousse qui développe des solutions blockchain visant à connecter les travailleurs non bancarisés à la chaîne d’approvisionnement des entreprises.

 

Selon un communiqué de presse, dans le cadre d’un tour de financement de série A, BanQu a levé des fonds (montant non divulgué) auprès de ZX Ventures, la société de capital risque du plus grand brasseur de la planète, Anheuser-Busch InBev.

Fondée en 2015 aux États-Unis, BanQu a pour objectif « d’aider les personnes les plus pauvres en les connectant aux chaînes d’approvisionnement mondiales auxquelles elles participent, ainsi qu’aux marques, organisations et gouvernements propriétaires qui les alimentent ».

L’été dernier, le groupe brassicole belge avait annoncé un premier partenariat avec la startup suite à la réussite d’un projet pilote blockchain en Zambie, qui a permis d’améliorer l’activité de 2000 petits producteurs de maniocs.

“Après la performance exceptionnelle de BanQu dans notre accélérateur 100+, nous sommes heureux de consolider la collaboration avec Ashish, Jeff et toute l’équipe de BanQu par le biais d’un investissement en actions. Ensemble, nous travaillons pour améliorer l’accès aux services bancaires modernes pour des milliers d’agriculteurs dans les marchés ruraux mal desservis, en stimulant la croissance inclusive.” a déclaré Tony Milikin, directeur des achats chez AB InBev.

Grâce aux fonds levés, BanQu poursuivra son expansion en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

“ABInBev a été un partenaire incroyable au cours de la dernière année et nous avons innové et étendu la plateforme BanQu dans de nombreux pays. Les agriculteurs du « dernier kilomètre du monde », traditionnellement exclus de l’économie mondiale, sont maintenant visibles, dotés de moyens financiers et connectés à la chaîne logistique d’AB InBev.” a ajouté Ashish Gadnis, cofondateur de BanQu.

En 2019, plusieurs compagnies, dont Oracle, ont commercialisé des solutions blockchain à destination des entreprises pour optimiser leur supply chain. Toutefois, l’initiative menée par BanQu est assez différente et revient davantage aux fondamentaux de la blockchain avec l’ambition de créer un futur plus inclusif pour les personnes qui n’ont actuellement pas la possibilité d’accéder à des services bancaires.

> Carrefour voit ses ventes augmenter grâce à la blockchain

> LINE Pay s’associe à Visa pour créer des solutions blockchain et fintech



La newsletter de Cryptonaute :