Brave dépose plainte contre Google pour violation du RGPD

L’entreprise Brave, éditrice du navigateur web blockchain Brave, a porté plainte contre la multinationale Google dans plusieurs pays pour la violation massive et systématique des données au cœur de l’industrie publicitaire en ligne.

 

D’après une information de Reuters, le navigateur internet axé sur la confidentialité Brave s’attaque au géant Google dans le cadre d’une violation du RGPD.

Développé par l’entrepreneur Brendan Eich, notamment co-fondateur de Mozilla, Brave a pour ambition de révolutionner le marché publicitaire sur internet avec son jeton Basic Attention Token (BAT) échangeable entre les annonceurs publicitaires, les propriétaires de site et les internautes.

> Essayer le navigateur web blockchain Brave

Dans la plainte déposée en Irlande mais aussi en Angleterre, Brave indique que Google violerait systématiquement et à grande échelle le règlement sur la protection des données (RGPD) dans le cadre de son système de publicité personnalisé.

La plainte allègue que lorsqu’un utilisateur visite un site internet, de nombreuses sociétés reçoivent leurs données personnelles afin de placer des annonces sans que l’utilisateur soit averti.

Johnny Ryan, le responsable de la politique de Brave, a commenté :

“Il y a une violation massive des données au cœur de l’industrie de la publicité comportementale. En dépit de la période de deux ans précédant le GDPR, les entreprises n’ont pas réussi à s’y conformer.”

Si Brave venait à remporter cette bataille juridique, Google pourrait recevoir une lourde amende (environ 4% de son chiffre d’affaires). Cependant, la puissante firme basée à Mountain View affirme avoir mis en place de solides mesures afin de respecter le RGPD.

Google a commenté via ZDNet :

“Nous intégrons la confidentialité et la sécurité dans tous nos produits dès les premières étapes et nous nous engageons à respecter la réglementation générale de l’UE en matière de protection des données. Nous fournissons aux utilisateurs une transparence des données et des contrôles significatifs pour tous les services que nous fournissons dans l’UE, y compris pour la publicité personnalisée.”

> Brave dépasse les 10 millions de téléchargements sur Google Play

> Google lance un explorateur de données pour la blockchain Ethereum