ActualitésRegulation

Bruno Le Maire : “Nous ne pouvons pas autoriser Libra sur le sol européen”

Le Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé que la France n’autoriserait pas Facebook à lancer sa cryptomonnaie en Europe.

 

Ce jeudi, lors de l’OECD Global Blockchain Policy Forum 2019 à Paris, Le Maire est revenu sur la future pièce numérique stable du géant des réseaux sociaux et déclaré que celle-ci pourrait mettre en danger la souveraineté monétaire des états.

“Je veux le dire avec beaucoup de clarté: dans ces conditions, nous ne pouvons pas autoriser le développement de la Libra sur le sol européen”, a-t-il dit.

Selon le ministre, cette cryptomonnaie privée et accessible par plus de deux milliards de personnes dans le monde pourrait accroître les risques financiers systémiques.

“Toute défaillance dans le fonctionnement de cette monnaie, dans la gestion de ses réserves pourrait créer des désordres financiers considérables“, a-t-il ajouté, précisant que la devise pourrait également faciliter le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Présentée en juin, la fondation Libra, créée par Facebook et composée d’une trentaine de grandes compagnies (PayPal, Uber, Spotify…), ambitionne de révolutionner le système financier mondial avec sa crypto-monnaie du même nom, dont la sortie est prévue pour le premier trimestre 2020.

Toutefois, l’actuelle et importante pression réglementaire sur le projet, notamment en Europe et aux États-Unis, pourrait repousser, voire complètement annuler sa sortie.

La semaine passée, Le Maire annonçait vouloir engager une réflexion sur la création d’une monnaie numérique publique gérée par les banques centrales.

> Libra : L’UE confirme qu’une enquête anti-trust est en cours

> Christine Lagarde voit du potentiel dans les stablecoins comme Libra

Les dernières news :

4 Commentaires

  1. Bienvenue dans l’Europe communiste

  2. Il a bien raison pour le coup

  3. et comment ? En interdisant Facebook ? et faut pas arreter sur cette excellente idée, interdir Amazon, Twitter, Google, Microsoft …. on va bien se marrer … heureusement Thales est la pour bloquer les acces 🙂 (deja en place en chine)

  4. Ils n’ont pas encore compris que les cryptos sont des monnaies dédiées aux peuples dans le but qu’ils soient indépendants des magouilles des états et des banques…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*