Accueil CBDC : Le rouble numérique pour fin 2023 ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

CBDC : Le rouble numérique pour fin 2023 ?

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La banque centrale russe vient de communiquer sur sa volonté de lancer plus rapidement que prévu son rouble numérique. Désormais, l’organe vise fin 2023. Dès avril 2023, des tests dans des conditions réelles doivent être lancés. Parmi les principales explications, la guerre en Ukraine tient le haut du pavé dans cette accélération de la démarche.

La banque centrale russe accélère sur sa monnaie numérique !

Depuis plusieurs mois, les problématiques autour des monnaies numériques des banques centrales occupent une place importante dans le paysage crypto. Comme d’autres pays ou groupement de pays, la Russie table, elle aussi, depuis de longs mois sur sa propre monnaie banque centrale.

Mais si les calendrier sont souvent rallongés sur ce genre de problématiques, la banque centrale russe (CBR) vient de faire une annonce qui détonne. Avec l’avancement de la date de lancement. Désormais, la feuille de route de la CBR vise la fin de l’année 2023 pour le lancement du rouble numérique. Parmi les jalonnements de cette feuille de route, l’organe centrale souhaite commencer les opérations de test dès avril 2023 avec des clients réels.

Cette avancée de la date butoir répond surtout aux conséquences de la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine. En effet, les sanctions occidentales prononcées à l’encontre des Russes ont accru la nécessité pour le pays de lancer sa propre monnaie centrale. La marginalisation des banques russes et leur exclusion du système de paiement SWIFT est également un élément qui plaide en faveur de l’accélération de cette démarche de lancement rapide d’une monnaie numérique banque centrale

12 banques participent à la phase d’essai !

Avant le lancement définitif, la banque centrale Russe est entrée dans une phase de test de son concept. Pour participer à cette phase de test, 12 banques russes ont été sélectionnées. L’objectif de cette phase de test est évidemment de tester les mécanismes en situation réelle et d’ajuster les procédures en conséquence. Comme le rappelle Olga Skorobogatova, première vice-présidente de la banque centrale russe :

Le test des opérations réelles nous donnera l’occasion de comprendre ce qui doit être ajusté et rappelé, ce qu’il faut affiner, ce qu’il faut changer. Nous voulons élaborer une feuille de route pour l’introduction du rouble numérique à la fin de l’année prochaine.

La banque centrale russe précise également que les participants à la phase de test évoluent à des rythmes différents. Par conséquent, il est aujourd’hui encore trop tôt pour juger des progrès sur le processus global. Olga Skorobogatova note par ailleurs que plus de la moitié des banques du groupe pilote progressent rapidement. L’organe central se dit confiant pour respecter les délais définis par la nouvelle feuille de route.

Où en sont les autres pays ?

Dans son communiqué, la banque centrale russe n’a pas oublié de glisser un tacle aux autres banques centrales. Comme pour leur rappeler que la Russie disposait d’une certaine avance en matière de CBDC. Néanmoins, la banque centrale russe appelle aussi à la collaboration entre différents organes, comme le rappelle une nouvelle fois Olga Skorobogatova :

À mon avis, tous les États qui se respectent auront une monnaie numérique nationale d’ici trois ans. Et nous devrons mettre en place une coopération transfrontalière dans cette direction également.

Parmi les grandes puissances, la Chine est celle qui a fait le plus de chemin sur sa monnaie numérique. En effet, la banque centrale chinoise travaille sur cette problématique depuis 2014. Lors des jeux olympique d’hiver en 2022, l’empire du milieu a même lancé son yuan numérique en grandes pompes. Beaucoup d’utilisateurs ont loué le succès de l’opération.

Si l’on jette un œil de l’autre côté de l’Atlantique, on travaille aussi sur le lancement d’un dollar numérique. Pour la FED, celui-ci pourrait contribuer à maintenir la stabilité financière du système. L’Union Européenne avance sur sa feuille de route. Mais le lancement d’un euro numérique pourrait se faire encore plus tard. Si l’année 2023 est souvent retenue pour les premières phases de test, le calendrier d’un lancement définitif pourrait se faire courant de l’année 2025. Sur ce dossier, il semblerait que l’Union Européenne évolue (encore) avec un métro de retard.

En tout, plus de 80 pays travaillent aujourd’hui sur le lancement d’une monnaie numérique banque centrale. À des degrés d’avancement bien différents.


Sur le même thème :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram