CFO Paypal : “Nous pensons qu’il est encore un peu tôt pour la cryptomonnaie”

Durant une interview, le directeur financier de Paypal a déclaré que son entreprise avait mis en place des équipes pour explorer la blockchain et la crypto-monnaie mais « qu’il était encore un peu tôt » pour se lancer dans ce nouveau secteur.

 

Lors d’un entretien accordé à YahooFinance, John Rainey, le CFO de Paypal, a fait savoir que sa société n’était pas encore totalement convaincue par Bitcoin. Il a expliqué qu’il y a quelques années Paypal avait mis en place un système permettant aux commerçants d’accepter Bitcoin, mais que la volatilité du cours de la devise l’avait poussé à faire marche arrière.

Rainey a ensuite ajouté que des employés de Paypal travaillaient actuellement sur la blockchain et les crypto-monnaies, tout en soulignant l’immaturité de cette nouvelle industrie naissante.

“Nous avons clairement des équipes qui travaillent sur la blockchain et la crypto-monnaie, et nous voulons y participer sous quelque forme que ce soit à l’avenir. Mais je pense que c’est encore un peu tôt pour le moment.” a-t-il dit.

Depuis le début de l’année, le cours du Bitcoin évolue dans une tendance haussière. Le prix de la pièce numérique a passé la barre des 6000$ ce jeudi, alors que l’une des plus grandes crypto-bourses de l’écosystème, Binance, a récemment perdu 7000 BTC (environ 35 millions d’euros) lors d’un piratage.

De grandes institutions américaines comme Fidelity et ICE, via sa filiale Bakkt, se préparent à commercialiser des crypto-produits et pourraient ainsi renforcer la confiance sur le marché.

Rainey a conclu sur le récent investissement de 500 millions de dollars de Paypal dans la société UBER, qui vient d’entrer en bourse pour une valorisation de 82 milliards de dollars.

Le mois dernier, Paypal a également investi dans la startup Cambridge Blockchain qui développe des logiciels d’entreprise d’identité numérique basés sur la technologie blockchain pour les institutions financières.

> Lisa Ellis : La crypto est “potentiellement perturbatrice” pour Paypal, Visa et Mastercard


La newsletter de Cryptonaute :