Chaineum aide Carthagea à lancer la première STO régulée française

La startup blockchain parisienne Chaineum a annoncé accompagner Carthagea, un opérateur français de résidences médicalisées en Tunisie, dans le lancement de sa STO.

 

Carthagea ambitionne de collecter 100 millions d’euros à travers une Security Token Offering (STO). La levée de fonds sera effectuée par voie de placement privé d’actions ordinaires avec un montant minimum d’investissement de 100 000 euros.

“L’ordonnance du 24 décembre 2018 permet l’émission, le management et le transfert d’un titre financier régulé dans un dispositif DEEP (blockchain). Dans cette optique, nous accompagnons l’entreprise Carthagea dans la toute première opération française d’augmentation de capital sur la blockchain régulée (STO).” a commenté Thomas Réveillon, associé Chaineum, par email avec Cryptonaute.

Contrairement aux ICOs, les Security Token Offering se rapprochent davantage des opérations financières traditionnelles telles que les IPOs et permettent d’émettre des titres financiers sur une blockchain de façon réglementée.

“Il s’agit là d’une opportunité unique permettant à Carthagea de consolider sa position en tant qu’opérateur de référence dans la gestion de résidences médicalisées de type EHPAD en Tunisie.” a déclaré Alexandre Canabal, président de Carthagea, dans un communiqué de presse.

Grâce au décret n° 2018-1226 du 24 décembre 2018, il n’y a plus aucun obstacle juridique pour la réalisation de STOs et pour utiliser la blockchain comme mode d’enregistrement ou de négociation des titres financiers.

> Brésil : Une banque souhaite lever $15M via une Security Token Offering (STO)

> Bpifrance soutient la plateforme de stratégies de crypto-trading Kryll.io