Actualités

Chia Network dévoile son « Green Paper »

Face au Proof-of-Work (PoW), le projet blockchain Chia présente aujourd’hui son nouvel algorithme de consensus Proof-of-Space (ou PoSpace) basé sur l’utilisation de l’espace disque.

 

Fondée en 2018 par Bram Cohen, le créateur du logiciel peer-to-peer BitTorrent, Chia Network a pour objectif de créer une cryptomonnaie qui conserve la décentralisation et sécurité de Bitcoin, tout en consommant moins d’énergie.

C’est dans ce cadre qu’un communiqué de presse annonce la sortie du « Green Paper » de la blockchain Chia. Un « livre vert », pour indiquer son positionnement plus écologique par rapport aux populaires white papers (livres blancs) des autres projets cryptos.

Le Green Paper de Chia explique en 44 pages comment le Proof-of-Space et le Proof-of-Time peuvent amener à un algorithme de consensus respectant la philosophie de Satoshi Nakamoto, tout en le rendant bien plus efficace d’un point de vue énergétique.

Pour faire une analogie simplifiée, il serait question « de cultiver, façon agriculture » avec ce nouveau consensus, plutôt que « d’extraire, façon exploitation minière ».

“Au lieu d’utiliser le PoW, Chia alterne le Proof-of-Space avec des fonctions de retard vérifiables (Proof-of-Time). Il en résulte une chaîne qui, sous de nombreux aspects, est similaire à Bitcoin.” peut-on lire dans le document.

En parallèle de la publication du Green Paper, Chia Network organise un concours auprès des développeurs qui souhaitent travailler sur le PoSpace.

Le mois dernier, suite au départ du PDG de Chia Network, Ryan Singler, pour des raisons familiales, Cohen a pris la direction de la jeune pousse.

> CBECI : Estimation de la consommation électrique du Bitcoin en temps réel

> Matrixport : L’ex PDG de Bitmain va lancer une plateforme de crypto-services

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé