Citigroup pourrait proposer une nouvelle façon d’investir dans Bitcoin

Selon des sources proches du dossier, Citigroup a développé un nouveau mécanisme d’investissement pour les crypto-monnaies comme le Bitcoin. L’entreprise financière pourrait émettre des ‘DAR‘ et offrir un moyen moins risqué d’investir dans la nouvelle classe d’actifs.

 

D’après BusinessInsider, des personnes souhaitant conserver leur anonymat car le projet n’est pas encore public, ont affirmé que la banque américaine Citigroup basée à Wall Street avait créé une ‘nouvelle manière plus sûre’ pour l’investissement dans les actifs virtuels.

Cette nouvelle structure permettrait aux gestionnaires d’actifs et fonds d’investissement américains d’investir dans des actions qui ne sont actuellement pas négociées sur les marchés US.

Citigroup aurait l’intention d’agir en tant qu’agent émettant des reçus ‘DAR’ (American Depository Receipt) pour ainsi permettre la négociation par procuration sans détenir réellement les crypto-monnaies.

Citigroup aurait commencé à démarcher des partenaires, néanmoins aucune date concernant le lancement du service n’aurait encore été dévoilée.

On ne sait pas si la SEC réagira favorablement aux ‘DAR’. L’organisme de régulation américain a pour le moment adopté une approche prudente vis-à-vis des titres liés aux crypto-monnaies et a rejeté plusieurs demandes de fonds négociés en bourse (ETF) pour le Bitcoin.

Hier, la SEC a également suspendu le commerce de Bitcoin Tracker One et Ether Tracker (négociés sur la bourse du Nasdaq) en invoquant une confusion dans les produits et le manque d’information fourni aux investisseurs. La suspension sera effective au moins jusqu’au 20 septembre prochain.