Actualités

Cofondateur Ethereum : La situation autour de Bitfinex risque d’empirer

Lors d’un entretien, Joseph Lubin, le cofondateur d’Ethereum, a déclaré que l’affaire autour de Tether et Bitfinex n’allait pas s’améliorer et que les crypto-traders se tourneraient progressivement vers d’autres services.

 

iFinex, la société mère de Bitfinex et Tether déjà connue pour son manque de transparence, est actuellement poursuivie par le bureau de la procureure de New York (NYAG) pour avoir masqué une perte de 850 millions de dollars sur Bitfinex en utilisant des fonds appartenant à Tether.

Selon Lubin, également PDG-fondateur de l’entreprise ConsenSys, ce nouveau scandale profitera aux autres stablecoins, bien que les pièces numériques stables Tether (USDT) soient encore beaucoup utilisées par les institutions.

“Cela ressemble à un très gros bazar qui ne va probablement pas s’améliorer. Le Tether est assez important pour notre écosystème car il est utilisé par différentes institutions pour effectuer des échanges plus fluides. Il existe d’autres jetons à prix stables – beaucoup d’autres – et je pense qu’ils vont gagner du terrain. Ce sera une très bonne chose.” a-t-il dit durant une interview accordée à Bloomberg en marge de la conférence Fluidity Summit à New York.

Depuis l’accusation du NYAG, Tether a annoncé que seulement 74% des jetons USDT en circulation étaient soutenus par de la monnaie-fiat ou des titres à court terme. Pour rappel, la firme a longtemps affirmé que tous ses tokens étaient soutenus par des dollars américains.

Bien que l’USDT représentait 98% du volume total de trading des stablecoins à l’automne dernier, d’autres pièces stables émises par des organisations plus transparentes existent.

On peut notamment citer l’USDC de Circle adossé à 100% à des dollars américains, comme l’a attesté le cabinet Grant Thornton LLP en novembre 2018, ou encore le GUSD des jumeaux Winklevoss, propriétaires du crypto-exchange Gemini.

Bitfinex a récemment lancé une Initial Exchange Offering (IEO) visant à récolter 1 milliard de dollars pour un jeton numérique nommé LEO.

D’après un actionnaire de iFinex, la crypto-bourse a déjà reçu des engagements fermes pour un montant de 1 milliard de dollars en USDT. Elle ne devrait donc pas lancer de vente auprès du grand public.

> Le studio Ethereum ConsenSys restructure ses activités d’investissement

> Le cours du Bitcoin passe la barre des 6000$

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*